Skip to main content
All Posts By

Odilia Some

Sénégal : la lecture et l’écriture féminines à l’honneur

By Actualités, ActualitésNo Comments

Plus de 200 élèves sénégalais ont renforcé leurs compétences en lecture à travers les romans « Une si longue lettre » de Mariama Ba et « Le corps de ma mère » de Fawzia Zouari.


L’Organisation internationale de la Francophonie, en partenariat avec la Librairie aux 4 Vents et l’Institut Français au Sénégal ont organisé un marathon de lecture du livre de Fawzia Zouari « Le corps de ma mère » le 20 janvier 2024, dans le cadre des Nuits de la lecture. Créées en 2017 par le ministère de la Culture de France pour célébrer le plaisir de lire, les Nuits de la lecture ont su conquérir, au fil des éditions, un public de plus en plus large. Cette 8-ème édition était consacrée au thème du corps. L’Organisation internationale de la Francophonie a souhaité mettre à l’honneur le roman de Fawzia Zouari « Le corps de ma mère », lauréate 2016 du prix des Cinq continents de la Francophonie.

Rennie Yotova, Alya Jaafar, Directrice de la Librairie aux 4 Vents, Magueye Toure, Abdrahmane Djimbera, professeur de français avec ses élèves du Lycée d’excellence Mariama Ba de Gorée.

Le 20 Janvier 2024, entre 9h30 et 18h30, 42 lectrices et lecteurs issus du corps diplomatique accrédité au Sénégal, des élèves du Lycée d’excellence Mariama Ba, d’amatrices et amateurs de la lecture se sont relayés pour lire le roman dans son intégralité à haute voix et rendre ainsi la parole écrite vivante, dans un partage en public du plaisir de la lecture.

SE Madame Hélène De Bock, Ambassadrice de Belgique et Hassane Soro, assistant consulaire à l’ambassade de la Côte d’Ivoire au Sénégal.

Le lancement du marathon s’est fait en présence de l’auteure (connectée à distance), l’Ambassadeur de Tunisie SEM Rachid SAIDANI, l’Ambassadrice de France SE Madame Christine FAGES, le Directeur de la Francophonie au Sénégal Dr. Magueye TOURE et la Directrice de l’enseignement et de l’apprentissage du français Dr.Rennie YOTOVA. Le marathon a été suivi d’une discussion sur zoom avec l’auteure.

de g.à droite l’Ambassadeur de Tunisie SEM Rachid SAIDANI, l’Ambassadrice de France SE Madame Christine FAGES, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc, SEM Hassan NACIRI

Cette performance très appréciée par les participants a été précédée par la Nuit de la lecture à Saint-Louis, le 2 décembre 2023 organisée par le Centre Culturel Le Château, en partenariat avec l’Ecole française Saint-Exupéry et l’Institut Français du Sénégal à Saint-Louis. Situé dans le quartier populaire de la ville de Saint-Louis où les enfants sont nombreux.ses déscolarisé.es très tôt (surtout les filles) et où les établissements scolaires sont dotés de peu de moyens financiers et matériels, le Centre culturel accompagne de manière socio-éducative les enfants du quartier. Le projet Nuit de la Lecture a ainsi permis à 103 enfants (69 filles et 34 garçons) déscolarisés et scolarisés âgés de 5 à 17 ans de se familiariser avec le livre de Mariama Ba « Une si longue lettre », en français et en wolof.

La Maison de la Culture Racine Senghor, située à Foundiougne, a accueilli un atelier de formation portant sur la technique de rédaction de notes de lecture destiné aux journalistes spécialisés dans la culture. Cette session a été organisée par l’Association de la Presse Culturelle Sénégalaise (APCS) en collaboration avec la direction du livre et l’appui de l’OIF. Elle s’est inscrite dans le cadre du Salon national du livre qui s’est déroulé en parallèle du Festival national des arts et de la culture. Rennie Yotova a souligné l’importance de cet atelier pour promouvoir la lecture auprès des jeunes et surtout pour encourager la diffusion des ouvrages sénégalais pour sensibiliser les élèves à leur environnement francophone.