Skip to main content
Category

Actualités

Festival de théâtre francophone : Le FLE monte sur scène au Ghana

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

William Shakespeare a écrit : “Le monde entier est un théâtre, Et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.”

Par extension, la classe de FLE est un théâtre et tou(te)s les apprenant(e)s, filles et garçons, n’en sont que des acteurs et actrices. Pour preuve, depuis le 3 mai 2024, la première édition du Festival de théâtre francophone au Ghana organisée par les enseignant(e)s volontaires de l’OIF (VOIF) est effective. Le “French Drama Festival” se déroule avec succès dans plusieurs villes du pays et se terminera à la fin du mois de juin.

Ce festival est soutenu par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et fait suite à la formation « Enseigner le français de façon ludique à travers le théâtre et la chanson au Ghana » organisée en 2023 par l’OIF et Draméducation.

De Takoradi à Ho, de Bolgatanga à Wa, de Sunyani à Koforidua, les apprenant(e)s de FLE se sont donné la réplique en se mettant dans la peau des personnages du Temps Rococo de Thomas Miauton, en jouant les détectives dans L’Enquête de Martin Bellemare, ou encore en s’imaginant que leur pays est Tout cassé comme dans la pièce du même nom d’Emmanuelle Delle Piane. Les pièces jouées sont extraites du programme 10 sur 10 – Pièces francophones à jouer à lire créé par Jan Nowak et Iris Munos.

A Koforidua dans la région de l’Est, l’événement a eu lieu le 3 mai. Cinquante élèves de cinq établissements y ont pris part, notamment 20 garçons et 30 filles.

C’est le 23 mai que le festival a eu lieu à Wa dans la région de Upper West et a vu la participation de 80 élèves de 8 établissements dont 65 filles.

A Ho dans la région dans la Volta, 40 filles et 30 garçons, apprenant(e)s de FLE, venant de 9 établissements scolaires ont démontré leur capacité à jouer du théâtre le 24 mai dans la grande salle de OLA Girls SHS, l’école hôte du Centre régional pour l’enseignement du français (CREF) de Ho.

A Takoradi, le festival s’est déroulé le 25 mai dans la salle des fêtes de GSTS, l’école qui abrite le CREF. L’événement a vu la participation de 11 écoles de la région de l’Ouest pour un total de 123 élèves dont 65 filles.

L’événement French Drama festival 1ère édition a eu lieu le mardi 28 mai à Bolgatanga dans la région Upper East. Étaient présentes sept écoles dont deux écoles primaires, 1 collège et 4 lycées, avec 50 apprenants dont 30 filles.

A Sunyani dans la région de Bono, les apprenant(e)s ont revêtu leur costume d’acteur le 4 juin. Ils étaient au total 65 acteurs et actrices parmi lesquel(le)s 43 filles et 22 garçons.

Les villes d’Accra et de Cape Coast vont entrer dans la danse cette fin de mois : le 21 juin le spectacle aura lieu à Cape Coast et le 25 juin à Accra.

Parce que la langue française est une langue vivante, parce qu’elle est une langue de divertissement et parce qu’elle n’est pas uniquement une discipline scolaire, les apprenant(e)s ont pris plaisir à incarner différents personnages, à laisser éclore leur talent d’acteurs et d’actrices sous le regard admiratif de leurs camarades, parents et enseignant(e)s. Rideau !

Pour en savoir plus

Atelier de révision du manuel de français LV1 pour le Vietnam

By Actualités, CREFAP

Le Centre régional francophone d’Asie-Pacifique (CREFAP/OIF) accueille, du 10 au 14 juin 2024, un atelier de révision des tomes 5, 7, 8 et 9 du manuel de français langue vivante 1 (LV1) destiné aux élèves vietnamiens. Cette initiative marque une étape déterminante dans la mise à disposition de ressources pédagogiques en français pour l’enseignement dans un contexte plurilingue.

L’objectif de cette session est de procéder aux dernières révisions et aux ajustements du manuel avant sa validation finale par le Comité national d’évaluation. Cette validation représente l’aboutissement d’un projet ambitieux mené depuis 2021 en partenariat avec la Maison d’édition de l’Éducation du Vietnam et le Ministère de l’Éducation et de la Formation du Vietnam (MEF).

Jusqu’à présent, 7 tomes destinés aux élèves d’écoles primaires et de collèges ont été élaborés et 3 validés par le Ministère. D’ici la fin 2024, les tomes 10, 11 et 12 pour les lycéens devront être élaborés avec le soutien du CREFAP/OIF.

Accueil par le Consulat général de France des «ambassadeurs verts» du Vietnam, du Laos et du Cambodge

By Actualités, CREFAP

Dans une initiative visant à démontrer l’impact concret et innovant de la langue française, le Consulat général de France à Ho Chi Minh Ville a accueilli le 12 juin 2024 trente lycéens provenant des classes bilingues du Vietnam, du Laos et du Cambodge.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet intitulé « Refaire le monde en français » destinés aux élèves des classes bilingues des trois pays. C’est l’occasion pour eux d’explorer des projets inspirants et d’exprimer leur engagement envers le développement durable. Selon le programme prévu, les « ambassadeurs verts » se rendent dans chacun des trois pays participants pour découvrir et s’inspirer d’initiatives locales et d’acteurs du développement durable, y compris des centres de recherche, des ONG et des entreprises. Ces visites permettront aux élèves de rencontrer des professionnels français et francophones impliqués dans ces projets. Accompagnés par leurs enseignants, les jeunes francophones auront l’opportunité de communiquer sur ces initiatives dans leurs propres écoles et de redéployer certains aspects des projets observés.

Ce projet régional est soutenu par les ambassades de France dans les trois pays concernés, le Centre régional francophone d’Asie-Pacifique de l’Organisation Internationale de la Francophonie (CREFAP/OIF) et par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF).

Hackathon « Jeu parle français » : dix équipes sélectionnées pour la finale à Bucarest !

By Actualités, CREFAP, CREFECO, Extra-scolaireNo Comments

A l’issue de quatre journées d’hackathon en ligne, dix équipes d’Albanie, de Roumanie et du Vietnam, sont sélectionnées pour participer à la finale en présentiel de l’hackathon de jeux vidéo sérieux « Jeu parle français » qui aura lieu à Bucarest du 6 au 8 septembre.

L’Organisation internationale de la Francophonie, par le biais du Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO) et du Centre régional francophone pour l’Asie et le Pacifique (CREFAP), a lancé avec ses partenaires techniques et institutionnels, Serious Evo International et le Bureau de l’Agence universitaire de la Francophonie en Europe centrale et orientale, la cinquième édition de l’hackathon de jeux vidéo « Jeu parle français ».

Du 6 au 9 juin, vingt-cinq équipes regroupant soixante-dix jeunes participant(e)s de 16 à 22 ans étaient réunies en ligne sur la plateforme Discord pour concevoir un projet de jeu vidéo sérieux en français sur les thématiques liées aux objectifs de développement durable. Durant ces journées de travail intense, ils ont bénéficié d’ateliers et d’accompagnement grâce à des spécialistes et des facilitateurs en littératie vidéo-ludique ou en programmation venus d’Algérie, de France et de Roumanie.

Un jury composé de Ioan-Alexandru Bratosin, Professeur à la Faculté d’Ingénierie en langues étrangères de l’Université nationale de Science et Technologie Politehnica de Bucarest (Roumanie), Tran Van Cong, Responsable du CREFAP et Emmanuel Samson, Responsable du CREFECO, a sélectionné les dix meilleurs concepts de jeux qui seront développés lors la phase finale à Bucarest.

  • Alarme de l’Arctique (Lycée Asim Vokshi de Tirana)
  • Bénévolat : trouve le produit (Lycée Raqi Qirinxhi de Korça, Albanie)
  • Eternité (Université de Hanoi, Université d’Ingénierie et de Technologie VNU)
  • Freesmile (Collège national Tudor Vladimirescu de Târgu Jiu, Roumanie)
  • Le Mondivert (Université de Langues et d’Etudes Internationales, Université nationale du Vietnam à Hanoï, Vietnam)
  • Neo Terra (Institut polytechnique de Hanoï, Vietnam)
  • Le Parc vert (Collège national Vasile Alecsandri de Bacău, Collège national Gheorghe Vrănceanu de Bacău, Roumanie)
  • Poisson-poison (Collège national d’informatique Carmen Sylva de Petroșani, Roumanie)
  • Vers un avenir durable (Lycée Raqi Qirinxhi de Korça, Albanie)
  • Vgardien (Lycée Asim Vokshi de Tirana, Albanie)

Du 6 au 8 septembre 2024, en marge du IVème Congrès européen de la Fédération internationale des professeurs de français, les jeunes talents francophones seront accueillis à l’Université nationale de Science et Technologie Politehnica de Bucarest pour bénéficier d’un accompagnement supplémentaire dans la finalisation de leur concept de jeu et mutualiser leur expériences et connaissances.

Dans le cadre du Projet 2 de l’OIF « La langue française, langue d’enseignement et d’apprentissage », cette action vise à promouvoir chez les apprenants la langue française comme langue de création et d’innovation tout en fédérant une communauté de jeunes francophones autour du jeu vidéo.

Aide de la Francophonie à la première rencontre régionale pour l’Association des Professeurs de Français du Qatar : deux formations d’enseignement de premier plan

By Actualités, CREFANo Comments

L’OIF à travers sa Représentation pour le Moyen-Orient (REPMO) et le Centre régional pour l’Afrique (CREFA) a apporté son soutien à l’Association des Professeurs de Français du Qatar (APFQ), en partenariat avec le CIFAL Doha et l’Université de Lusail, dans la préparation de la première rencontre régionale à destination des enseignants de et en français, les 17 et 18 mai derniers à Doha. Cet événement a rassemblé des enseignants de français du Qatar et des Émirats Arabes Unis, deux pays francophones associés au Moyen-Orient, autour de deux formations de qualité : “L’approche interculturelle dans l’enseignement des langues” et “L’enseignement de la géométrie : quelle démarche, quels objectifs langagiers et quels supports de travail ?”

Animée par Jean-Marc Mangiante, Professeur des Universités en linguistique française et didactique du FLE/FOS à l’Université d’Artois, la formation “L’approche interculturelle dans l’enseignement des langues” avait pour but d’enrichir le répertoire pédagogique des enseignants de français en intégrant les dimensions culturelles et interculturelles dans leur pratique. Cette formation visait à promouvoir une compréhension approfondie des diversités culturelles au sein de l’espace francophone et à fournir aux enseignants des outils et des méthodes pour une intégration efficace des éléments culturels dans leur curriculum. Une quarantaine d’enseignants de français, dont 5 des Émirats Arabes Unis, ont participé à ces échanges enrichissants.

En parallèle, la formation “L’enseignement de la géométrie : quelle démarche, quels objectifs langagiers et quels supports de travail ?” a été conduite par Christine Mangiante, Maîtresse de conférences en didactique des mathématiques à l’Université de Lille. Cette session était l’occasion exceptionnelle aux enseignants de mathématiques en français de découvrir des approches novatrices pour répondre aux besoins langagiers des élèves et élaborer des séances d’enseignement efficaces en géométrie. Une quinzaine d’enseignants de mathématiques des établissements primaires francophones au Qatar se sont réunis autour de cette thématique.

Ces formations ont été suivies d’une table ronde intitulée “Franchir les frontières culturelles par l’enseignement du français : approches, obstacles et innovations”. Cette discussion a réuni des experts
et des praticiens de l’éducation pour partager leurs idées, leurs expériences et leurs perspectives sur la
thématique et a encouragé de nouvelles réflexions et des échanges constructifs dans le domaine de l’enseignement du français et de la promotion de la compréhension interculturelle.

Ces évènements représentaient une opportunité unique pour les enseignants de et en français du Qatar et des Emirats Arabes Unis d’explorer de nouvelles perspectives et de perfectionner leur expertise dans des domaines cruciaux de l’enseignement, grâce au soutien généreux des partenaires institutionnels.

DJIBOUTI : Cérémonie de remise des prix aux vainqueurs de la Francophonie 2024

By Actualités, CREFA, ÉvénementsNo Comments

Le 19 mai 2024, à l’Institut français de Djibouti, a été organisée une cérémonie de remise des prix aux vainqueurs de la Francophonie 2024. Organisée par le ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP), l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), l’Ambassade de France et l’Institut Français de Djibouti, cette cérémonie a mis en lumière l’importance de la langue française et de la culture francophone à Djibouti. L’objectif de cette cérémonie était de célébrer et de récompenser les élèves des écoles primaires, des collèges, des lycées, ainsi que des seniors, pour leurs réussites aux différents concours littéraires. Elle visait également à affirmer l’appartenance de Djibouti au monde francophone à travers les activités de promotion de la maîtrise de la langue française.


La soirée a débuté par les discours d’ouverture, où le directeur de l’Institut français de Djibouti Eric Chevreul, a souligné l’importance de la Francophonie pour le dialogue interculturel et la paix, saluant les lauréats pour leur passion pour le français. Ensuite, l’ambassadrice de France Dana Purcarescu, a mis en avant la richesse de la langue française et sa diversité culturelle. Puis, Dr. Rennie Yotova, directrice de l’OIF pour l’enseignement et l’apprentissage du français et Responsable du Centre régional francophone pour l’Afrique (CREFA), a félicité la mobilisation de 550 élèves de Djibouti et des régions d’Arta, Alisabieh et Tadjourah encadrés par leurs enseignants avec l’appui de l’Association djiboutienne des professeurs de français.

Elle a également rendu hommage à l’écrivain et journaliste Bernard Pivot, décédé le 6 mai dernier et à son influence sur la promotion de la lecture et de la langue française à travers notamment les concours internationaux de dictée. Enfin, Mohamed Abdallah Mahyoub, Secrétaire Général du MENFOP, a réaffirmé l’engagement du gouvernement à promouvoir le français dans le système éducatif djiboutien et a encouragé les étudiants à s’engager davantage dans l’apprentissage du français. Il a rappelé que cette soirée a été également agrémentée de performances artistiques mettant en valeur la diversité culturelle de Djibouti, avec des représentations musicales, des danses modernes, du théâtre en français, et des sketches humoristiques sur l’importance de la lecture. Un spot vidéo a également retracé les activités
de la Francophonie à Djibouti, mettant en lumière les activités littéraires réalisées pour promouvoir la langue française et le sport.


Le moment fort de la soirée a été la cérémonie de remise des prix, un moment inoubliable pour les lauréats. Cette cérémonie de remises de prix a célébré les exploits des élèves des écoles primaires, des collèges et des lycées, ainsi que des seniors, qui ont démontré une maîtrise exceptionnelle de l’orthographe, de la grammaire et de la langue française lors de la Dictée de la Francophonie Juniors, de la Grande dictée et du concours d’écriture des meilleurs articles sportifs. L’Organisation internationale de la Francophonie a accordé les 1 er prix dans toutes les catégories – ordinateur, tablettes et livres d’auteurs francophones, ainsi que la participation du lauréat de la Grande Dictée Osman Farah Yacin, Conseiller
pédagogique, au 11e Congrès de la Commission de l’Afrique et de l’océan Indien de la FIPF qui se tiendra à Kampala, en Ouganda, du 22 au 26 juillet 2024.


La cérémonie s’est clôturée par une photo de famille rassemblant tous les participants dans
une ambiance festive, de partage et d’enrichissement mutuel.

Hackathon Jeu parle français 2024 : Appel à candidatures

By Actualités, Appels à candidatures, CREFAP, CREFAP, CREFECO, CREFECO, Extra-scolaireNo Comments

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à travers le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO), en collaboration avec le Bureau régional de l’Agence Universitaire de la Francophonie en Europe Centrale et Orientale, l’Université de Science et Technologies POLITEHNICA de Bucarest, Serious Evo International et leurs partenaires, organisent la première édition hybride du hackathon “Jeu parle français”, dont l’objectif est de développer un jeu vidéo du type jeu sérieux.

Le concours se tiendra du 6 au 9 juin 2024 en ligne, via les plateformes Discord et Zoom et en présentiel du 6 au 8 septembre 2024 à l’Université de Sciences et Technologies POLITEHNICA de Bucarest en marge du 4ème Congrès européen de la Fédération internationale des professeurs de français.

L’hackathon Jeu parle français

“Jeu parle français” est un concours qui permet aux jeunes francophones de valoriser leur créativité, en ayant l’opportunité de présenter, au grand public et aux partenaires techniques et financiers, des projets de jeu vidéo susceptibles de devenir des outils d’apprentissage de la langue française et de la promotion de la diversité culturelle de la francophonie. Au cours de l’hackathon, les jeunes porteurs de projets rencontreront des spécialistes dans les domaines du jeu vidéo (développeurs, concepteurs de jeux video, graphistes, storytellers) qui vont les accompagner afin d’améliorer leurs connaissances et leurs compétences nécessaires à la réalisation de leurs projets.
Lors des quatre éditions précédentes, l’hackathon “Jeu Parle Français » a réuni plus de 80 participants venus d’Albanie, d’Arménie, de Bulgarie, de Géorgie, de Macédoine du Nord, de Moldavie, de Pologne, de Roumanie et de Serbie, qui ont créé des démos de jeux vidéo que vous pouvez retrouver sur le site https://jeuparlefrancais.org/.

2024 : une édition hybride

Phase 1 : compétition en ligne (6-9 juin)

20 équipes (maximum 3 membres par équipe) seront sélectionnées pour participer à la compétition en ligne qui se tiendra via Discord. Durant 4 jours, les équipes bénéficieront de support de la part de nos spécialistes pour pouvoir présenter une démo de jeux vidéo. L’objectif de cette phase sera de présenter une démo avec minimum 2 niveaux pour que les membres du jury puissent comprendre la mécanique du jeu vidéo. Lors de cette étape, les participants travailleront surtout sur le storytelling, les personnages et la création de leur monde virtuel. Les meilleurs projets seront invités à continuer leur projet en présentiel, à Bucarest.

Phase 2 : compétition en présentiel (6-8 septembre)

Les équipes sélectionnées pour continuer leur projet en présentiel, à Bucarest, vont travailler avec des spécialistes pour améliorer leurs jeux vidéo du point de vue technique et ajouter des niveaux pour offrir aux membres du jury une meilleure expérience de jeu.  L’objectif de cette phase pour les participants sera d’approfondir leurs connaissances et de structurer leurs idées pour créer un jeu vidéo plus complexe.

Thématique

L’hackathon prendra la forme d’un concours de développement de jeux sérieux dont l’objectif est de créer un jeu vidéo permettant de répondre à une problématique ou sensibiliser sur un sujet qui vise les objectifs du développement durable.

La thématique de cette année est le développement durable, dont le concept est de construire un avenir où le progrès ne se fait pas au détriment de l’environnement ou des générations futures. Le développement durable offre des défis et des perspectives passionnantes pour innover, créer des entreprises durables et contribuer à résoudre les défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés.

Critères d’éligibilité et de sélection

  • Être lycéen(e) âgé(e) d’au moins 15 ans à la date d’inscription ;
  • Ou être étudiant(e) inscrit(e) dans une université membre de l’AUF en Europe centrale et orientale ou d’Asie-Pacifique (Cambodge, Laos, Thaïlande, Vietnam)
  • Etre ressortissant d’un des États membres de l’OIF en Europe centrale et orientale[1] ou d’Asie-Pacifique[2]
  • Avoir un projet de création d’un jeu vidéo sérieux exclusif pour l’événement dont le but pédagogique correspond aux objectifs de développement durable
  • Les participants seront choisis en fonction de la pertinence des projets, des thématiques proposées, de l’originalité, de la créativité et de la qualité de rédaction de leurs projets.

Calendrier

  • du 26 avril au 26 mai 2024 : dépôt des candidatures
  • le 30 mai 2024 : publication des résultats de la présélection
  • du 6 au 9 juin 2024 : compétition en ligne
  • du 6 au 8 septembre 2024: compétition en présentiel à Bucarest.

Les candidats doivent s’inscrire en complétant le formulaire disponible ici avant le 26 mai 2024 minuit (temps universel)


[1] Albanie, Arménie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Géorgie, Hongrie, Kosovo, Lettonie, Lituanie, Macédoine du Nord, République de Moldavie, Monténégro, Pologne, Roumanie, Serbie, Slovénie, Slovaquie, République tchèque, Ukraine

[2] Cambodge, Laos, Thaïlande, Vietnam.

“En classe avec TV5MONDE” et avec une enseignante volontaire des Seychelles

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

Grâce aux vidéos “En classe”, TV5MONDE et l’Organisation internationale de la Francophonie vous proposent d’entrer dans les classes d’enseignant(e)s de FLE qui utilisent les ressources pédagogiques de TV5MONDE.

En plus des séquences de cours filmées sur le vif, les enseignant(e)s filmé(e)s partagent de nombreux conseils en fonction de leur public et contexte d’enseignement. Il s’agit des vidéos « En classe avec TV5MONDE » !

La vidéo #6 vient de sortir ! Le thème est “Soutenir l’attention des enfants”

Ilhem, aujourd’hui enseignante volontaire aux Seychelles, est filmée en classe avec des élèves de 8 ans, à l’école primaire Habib Thameur en Tunisie. Ses élèves sont en troisième année de primaire. En parallèle de leur apprentissage de l’arabe, langue de scolarisation, ils suivent 8h de cours par semaine pour apprendre à parler, lire et écrire en français.

Elle nous donne ses astuces pour capter l’attention de ses élèves et optimiser leur apprentissage de la langue. Elle utilise la ressource pédagogique « La souris et le chacal » de « Enseigner avec TV5MONDE » pour animer son cours. Nous ne doutons pas qu’elle réutilisera cette ressource avec son public d’élèves seychellois(es), en primaire également !

Un dossier pédagogique d’accompagnement est disponible.

Retrouvez en cliquant ici toutes les vidéos “En classe avec TV5MONDE”

Pour en savoir plus

DJIBOUTI : Grande Dictée de la Francophonie

By Actualités, CREFA, ÉvénementsNo Comments

La Grande dictée de la Francophonie a été organisée pour sa deuxième édition à Djibouti, au Palais du Peuple, le samedi 6 avril 2024. Dans le cadre des festivités de la quinzaine de la Francophonie, le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP), en collaboration avec l’Ambassade de France à Djibouti et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a organisé une dictée ouverte au grand public. Cet événement, qui s’est déroulé en présence de nombreuses personnalités officielles telles que le Secrétaire général du MENFOP, Mohamed Abdallah Mahyoub, la Directrice de l’enseignement et de l’apprentissage du français et Responsable du centre régional francophone pour l’Afrique, Dr Rennie Yotova, la Première conseillère de l’Ambassade, Christelle Chatrian-Gomez, l’Inspecteur général de l’Enseignement général du MENFOP, Mohamed Abdo, le directeur général de l’enseignemant Mr Abdi Dirir a attiré un public diversifié désireux de mettre à l’épreuve ses compétences en grammaire et en orthographe. Le sport a été choisi comme thème pour cette année olympique avec un extrait du roman Courir de Jean Echenoz (Editions Minuit, 2008). L’écrivain Idriss Youssouf Elmi a administré la dictée à environ deux cent cinquante (250) participants qui ont pris part à cette initiative. Cette compétition a offert aux participants un moment convivial de découverte, de partage et d’échanges autour de la langue française.

 

La Journée internationale de la Francophonie vue par les enseignant(e)s volontaires de l’OIF

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

Les enseignant(e)s volontaires de l’OIF déployé(e)s au Rwanda, au Ghana et aux Seychelles reviennent sur la Journée internationale de la Francophonie ainsi que sur les festivités du mois de la Francophonie.

Au Rwanda :

Célébrer la richesse et la diversité de la langue française, renforcer les liens et les valeurs de solidarité et de paix entre les peuples, sont entre autres les objectifs des activités commémoratives de la Journée Internationale de la Francophonie effectuées par les VOIF du Rwanda en ce mois de mars 2024.

Comme un peu partout dans le monde, au Rwanda, le mois de la Francophonie a connu une célébration rayonnante. C’était l’occasion pour les enseignant.e.s volontaires de l’OIF déployé.e.s dans différents districts du pays pour enseigner et promouvoir la langue française, d’organiser des événements culturels et pédagogiques.

Il s’agit :

  • Des concours : Question pour un(e) francophone
  • Des concours de chants, de danses, de déclamations poétiques et d’épellation
  • Des concours de traduction du Français vers le Kinyarwanda et vice-versa
  • Des rencontres sportives, notamment le volleyball

Que ce soit au GS GAHIMA, École Secondaire AGAPE, Groupe Scolaire Saint ISIDORE MUGINA, Groupe Scolaire URUMURI MBATI, Groupe Scolaire officiel de Butare, École primaire Saint ANDRÉ KABILIZI ou au Groupe Scolaire Saint Jean Munini, les apprenant(e)s en particulier et toute la communauté éducative en général ont profité pleinement de différentes activités pour exposer leur connaissance de la langue française et de la diversité des cultures francophones. Pendant le mois de mars 2024, ils ont par leur créativité et leur engouement fait revivre et replonger les communautés locales des districts concernés dans une ambiance festive et conviviale autour de la langue française.

Dans la continuité de la célébration de la JIF 2024, un projet national commun des VOIF du Rwanda est en cours. En effet, lancé officiellement le 20 mars dans 41 établissements à travers toutes les provinces du Rwanda, l’apothéose de cet évènement est prévue à Kigali le samedi 18 mai 2024 avec la finale nationale des compétitions. Cette cérémonie sera rehaussée par la présence effective de plusieurs éminentes personnalités.

Au Ghana :

Au Ghana, la célébration du mois de la Francophonie a officiellement débuté le 20 mars par la cérémonie du lever de drapeau marquant le lancement du festival de la Francophonie qui va s’étendre jusqu’au 21 avril. Le président de la République NANA ADO, les ambassadeurs francophones au Ghana et autres hautes personnalités étaient présents. Cinq enseignant(e)s volontaires du projet de Mobilité des enseignant(e)s de et en français de l’OIF ont pris part à cet événement et, dans son allocution, le président de la République n’a pas manqué de mettre en lumière l’impact de ce programme sur l’enseignement apprentissage du français au Ghana.

Dans les régions où sont affecté(e)s les VOIF, différentes activités ont jalonné la célébration de la Francophonie, notamment des quiz, projections de film, chants, poèmes et bien d’autres activités ludiques en direction des apprenants.

Au CREF de Bolga, étaient invitées les élèves de Bolgatanga Girls Senior High School (BOGISS) sous l’encadrement de leur professeure de français et une stagiaire. Au programme, il y avait : échanges et quiz sur la Francophonie et chansons en français. À Ho dans la région de Volta, des activités ludiques ont été organisées avec les élèves de Spring Preparatory School et les élèves de basic 1,2,3,4 de Ho Dome RC primary school ont eu droit à un quiz et une dictée en plein air. La ville de Tamale a célébré la semaine de la Francophonie à la base aérienne de Barwah Barracks. Trois cents francophiles et francophones réuni(e)s venant de 7 écoles bilingues-primaires et lycées, des instituts supérieurs (University of Development Studies and College of Education) et des militaires en formation linguistique à la caserne. Trois heures de théâtre, chants, poèmes, sketches et quiz. A Kumasi, le 20 mars 2024, en collaboration avec l’Alliance Française de Kumasi et Campus France, les VOIF ont organisé et participé à la cérémonie de lever des couleurs, au défilé de mode et à l’élection de miss Francophonie 2024. De même, un mini tournoi de football a été organisé au Complexe sportif de KNUST. 8 équipes ont pris part à cette compétition sportive. A Takoradi dans la région de l’Ouest, les élèves membres du club de français “Les Génies” de l’école St. Andrew’s Anglican Complex, Sekondi, ont célébré la Francophonie en participant à la compétition “Je connais la francophonie”. Nous comptons 15 élèves participants du niveau collège (8 filles et 7 garçons). L’événement a aussi été l’occasion de remettre des certificats de participation aux membres du club de français qui ont participé au projet transfrontalier de partenariat avec quatre écoles de Moldavie “Agissons ensemble pour un futur vivable”, au cours de la période d’octobre 2023 à mars 2024.

De même, les membres du club français de TI Ahmadiyya, sous la houlette de leur enseignante de français et en collaboration avec les VOIF, ont eu droit à trois jours de célébration avec au menu : concours de gastronomie francophone, concours de lecture, dictée, chant et débat. Ces 28 filles et 9 garçons ont démontré leur fierté d’être francophones. Le CREF de Takoradi a également reçu la visite de 26 membres (2 garçons et 24 filles) du club français de l’école Prestea Goldfields School accompagné(e)s de leurs deux enseignants. Chansons, poèmes, jeux et projection du court-métrage MACHINI ont meublé cette journée.

À l’École normale de Enchi, nous sommes allés à la découverte de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Ce fut une séquence d’information sur l’OIF que nous avons incluse dans notre séance de cours de FLE du 18 mars 2024 avec les étudiants de la première année. Notons que cette séance a réuni 25 étudiants dont 17 filles. Aussi, un jeu de mots cachés en français a été organisé le 21 mars 2024 avec les étudiants de deuxième année. Le but de cette séance de jeu est de découvrir le vocabulaire du football. 26 étudiants, dont 16 filles, ont participé à ce jeu de mots cachés. À E.P. College of Education, Amedzofe, 78 étudiants ont participé à une séance de théâtre et de danse francophone lors de la Journée d’accueil de nouveaux étudiants.

Toutes ces activités se sont déroulées dans une ambiance bonne enfant et d’autres activités sont en cours de réalisation jusqu’au 20 avril, date de clôture du festival de la Francophonie au Ghana.

Aux Seychelles :

Les écoles primaires des Seychelles ont vécu une semaine d’effervescence et de festivités en l’honneur de la Francophonie, célébrant ainsi la diversité et la richesse de la langue française. Sous le patronage enthousiaste des enseignant(e)s volontaires de la Francophonie, déployé(e)s dans ces écoles avec un soutien indéfectible, les élèves ont été immergés dans un tourbillon d’activités éducatives et culturelles. Dans chaque école, les élèves ont brillé lors de concours de mots, de chants, de danses et de compétitions de lecture. Les enseignant(e)s ont également été mis(es) à contribution, partageant leur passion pour la Francophonie à travers des performances artistiques et des présentations théâtrales.

Des quiz sur la Francophonie, des dégustations de spécialités françaises, des marchés de la Francophonie, et des Olympiades sportives ont ponctué ces festivités, offrant aux élèves une expérience immersive dans la langue et la culture françaises. À travers ces activités variées, les élèves ont pu développer leur compréhension de la diversité linguistique et culturelle de la Francophonie, renforçant ainsi leur attachement à cette communauté mondiale.

La présence et l’engagement des enseignant(e)s volontaires de la Francophonie (VOIF) ont été essentiels pour la réussite de ces festivités, inspirant élèves et enseignant(e)s à embrasser pleinement la Francophonie et à renforcer les liens entre les écoles et la communauté francophone des Seychelles. Cette semaine de célébration a été bien plus qu’une série d’événements festifs. Elle a été une véritable immersion dans la diversité linguistique et culturelle de la Francophonie, créant ainsi des souvenirs inoubliables et des liens durables entre les écoles et la Francophonie mondiale.

En outre, ces festivités ont également renforcé les liens entre les écoles et la communauté francophone des Seychelles, en mettant en lumière le rôle essentiel de la Francophonie dans la construction d’une société inclusive et interconnectée. Les élèves ont ainsi eu l’occasion de découvrir la richesse des cultures francophones à travers des présentations sur les pays membres, des dégustations de spécialités culinaires, et des performances artistiques variées.

Un clin d’œil à l’activité « Chasse au trésor des valeurs du sport » organisée à La Digue. Espérons qu’aucun apprenant n’ait perdu son souffle en poursuivant les trésors cachés ! Clin d’œil également à l’activité « Défilé de mode des pays francophones » organisée à Plaisance. Nous espérons que les mannequins d’un jour n’ont pas oublié de faire preuve d’un peu de « haute couture » en portant leurs chapeaux de bérets avec style ! Pendant la dégustation de fromage et de vin à l’école de La Misère, certains élèves se sont retrouvés dans des débats animés pour déterminer quel fromage correspondait le mieux à leur palais. Qui aurait cru que la dégustation de fromage pourrait devenir un sujet de débat aussi passionné ?

Globalement donc, cette semaine dédiée à la Francophonie a été une véritable réussite, témoignant de l’engagement des écoles primaires des Seychelles en faveur de la promotion de la langue française et de la compréhension interculturelle.

Enfin, un grand bravo et un immense merci à tous les enseignants volontaires de la Francophonie de Pointe Larue, La Misère, Grand Anse Mahé, Anse aux Pins, Takamaka, Anse Boileau, Anse Étoile, Le SITE, Grand Anse Praslin, La Rosière de Belonie, Port Glaud, Baie Sainte-Anne à Praslin, Cascade, Beau Vallon, Bel Ombre, Plaisance, Persévérance, Mont Fleuri, La Digue, Bel-Eau, Glacis, La Retraite, Au Cap, Anse Royale, et Baie Lazare. Leur contribution remarquable a été essentielle pour faire de cette célébration de la langue française, un succès retentissant et rayonnant aux Seychelles. Leur engagement a permis de mettre en lumière la richesse de la Francophonie dans les écoles primaires des Seychelles, offrant ainsi aux élèves une expérience éducative et culturelle inoubliable. Leur travail a surtout renforcé les liens entre les élèves, les enseignant(e)s et la communauté francophone, tout en promouvant la langue française et la diversité culturelle. Avec leur soutien indéfectible, l’esprit de la Francophonie continuera de prospérer dans les salles de classe des Seychelles et au-delà. Bravo à toutes et tous !

Pour en savoir plus

Bulgarie : une semaine sous le signe de la Francophonie

By Actualités, CREFECO, Extra-scolaireNo Comments

Dans le cadre des célébrations liées à la Journée internationale de la Francophonie 2024, la semaine du 18 au 24 mars a été marquée par de nombreux événements avec la participation du Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO). 

Une langue en partage

Le 19 mars, dans le cadre d’une cérémonie officielle et à l’invitation de Marya Gabriel, Vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères de la République de Bulgarie, le documentaire “Une langue en partage a été diffusée en avant première pour les représentants du corps diplomatique et des acteurs de la langue française et de la Francophonie. Réalisé par la Télévision nationale bulgare BNT1 et produit par le Ministère des Affaires étrangères de la République de Bulgarie, le film est dédié à l’adhésion de la Bulgarie à l’Organisation internationale de la Francophonie. Il met l’accent sur les opportunités que cette adhésion offre pour le développement réussi et les perspectives de la jeunesse, fondées sur l’éducation.

Grand Quiz de la Francophonie

Jeudi 21 mars, neuf équipes se sont affrontées dans le Grand Quiz de la Francophonie organisé par l’Institut français de Bulgarie en partenariat avec l’Ambassade du Maroc en Bulgarie et le CREFECO. 27 élèves de différents établissements ont répondu à une série de questions sur la Francophonie et les pays francophones selon différentes thématiques (arts et culture, histoire, expressions francophones, gastronomie, politique, ou sports). Sous la responsabilité du jury composé de Zakia El Midaoui, Ambassadrice du Maroc et Présidente du Groupe des ambassadeurs francophones de Bulgarie, Jérôme Kelle, Conseiller politique à l’Ambassade de France en Bulgarie et Emmanuel Samson, Responsable du CREFECO, c’est l’équipe du Lycée Lyudmil Stoyanov de Blagoevgrad qui a remporté le quiz et est reparti avec des prix offerts par l’OIF.

Atelier de costumes traditionnels

Le dimanche 24 en matinée a eu lieu un atelier de confection de costumes traditionnels où les participant(e)s étaient invité(e)s à reconstituer le design vestimentaire de différents pays francophones (Bulgarie, France, Maroc, Sénégal, Suisse et Vietnam). Cet atelier a été organisé à l’Institut français de Bulgarie par l’Association des Professeurs de et en français de Bulgarie (APFB) avec le soutien du CREFECO.

Spectacle de clôture “La Francophonie nous unit”

Afin de clôturer cette semaine dédiée à la Francophonie, le CREFECO a invité à Sofia l’artiste et musico-thérapeute Acacia (République démocratique du Congo) pour animer trois jours d’ateliers de chants et percussions avec des lycéens et étudiants francophones du 22 au 24 mars. Lors d’une soirée co-organisée avec l’APFB et l’Etablissement spécialisé de la Francophonie pour l’administration et le management (ESFAM), danses bulgares, défilé de costumes traditionnels de pays francophones et concert de chants et percussions ont réuni plus de cinquante invités sous le slogan “La Francophonie nous unit”.

DJIBOUTI : la jeunesse mobilisée pour la célébration du 20 Mars

By Actualités, CREFA, ÉvénementsNo Comments

Initiée par le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFOP) la semaine de la fête de la lecture et de la Francophonie a été lancée dimanche 17 mars en présence du ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle Moustapha Mohamed Mahamoud.
Le 20 mars, le Centre Régional Francophone pour l’Afrique (CREFA) a accueilli 25 élèves du Lycée Djama Maître pour un marathon de lecture du livre de l’écrivaine sénégalaise Fatimata Diallo Ba « Des cris sous la peau » (Harmattan-Sénégal, 2022), un roman qui porte sur la condition des femmes. La lecture partagée à haute voix a été très appréciée par les élèves qui ont vécu une première expérience de ce type, enrichissante et stimulant les jeunes à lire.

Dans le cadre de l’iftar en fin de journée Ahmed Abdillahi Osman, étudiant en deuxième année en informatique à l’Académie arabe à Djibouti et Fatouma Adnane Salem, titulaire d’une licence en sciences en information et communication de l’Université de Djibouti, tous les deux bénéficiaires de la formation D-CLIC, ont apporté leurs témoignages sur le renforcement de leurs compétences du « cœur de Djibouti, ce petit bijou de la corne de l’Afrique où la francophonie résonne avec une harmonie particulière. Dans les rues animées de Djibouti-ville, on peut entendre le français dans toutes ses nuances, mêlé aux langues locales, aux chants des marchands et au bruissement du vent dans les palmiers » a rappelé Abdillahi.

Honorée par la présence et les discours de la ministre de la jeunesse et de la culture Dr Hibo Moumin Assoweh, du Secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFOP) Mohamed Abdallah Mahyoub, du Directeur des organisations multilatérales et correspondant national auprès de l’OIF Guelleh Idriss Omar, de l’Ambassadrice de France Dana Purcarescu la soirée a accueilli des représentants du corps diplomatique, des cadres des ministères djiboutiens, des enseignants, des écrivains, des jeunes animés par l’engouement de créer, innover et entreprendre en français.
La Directrice de l’enseignement et de l’apprentissage du français et Responsable du CREFA Dr.Rennie Yotova a saisi l’occasion pour remercier les autorités djiboutiennes pour la mise à la disposition de l’OIF de magnifiques locaux pour les besoins du Centre Régional Francophone pour l’Afrique, ainsi que l’implication active de l’Association djiboutienne des professeurs de français (ADPF) dans la célébration du 20 mars.

De gauche à droite : Chehem Mohamed Chehem, inspecteur MENFOP, Mbarek Haddaoui, Chargé d’affaires du Royaume du Maroc à Djibouti, Guelleh Idriss Omar, Directeur des organisations multilatérales et correspondant national auprès de l’OIF, Rennie Yotova, Directrice de l’enseignement et de l’apprentissage du français et Responsable du CREFA, Fatouma Adnane Salem, étudiante, Hibo Moumin Assoweh, Ministre de la jeunesse et de la culture, Dana Purcarescu, Ambassadrice de France, Mohamed Abdallah Mahyoub, Secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFOP), Ahmed Abdillahi Osman, étudiant, Jose Barahona, Coordonnateur résident du Système des Nations Unies à Djibouti, Saïd Boudaoud, ministre plénipotentiaire, Ambassade d’Algérie.

Bilan des stages des étudiant(e)s francophones au sein des associations de professeurs de français des pays de la région.

By Actualités, CREFECO, Extra-scolaireNo Comments

Dans le cadre du projet de partenariat régional pour l’employabilité des étudiants francophones, le Bureau régional de l’Agence universitaire de la Francophonie en Europe centrale et orientale et le  CREFECO,  ont offert l’opportunité à huit jeunes de réaliser un stage au sein d’une association de professeurs de français. Aussi, pour cette deuxième édition, l’expérience a été menée dans 8 pays : l’Albanie, l’Arménie, la Bulgarie, la Géorgie, le Kosovo, la République de Moldavie, la Roumanie et la Serbie. 

Le 14 mars dernier s’est tenu un webinaire regroupant les président(e)s des associations de professeurs de français, le responsable du CREFECO et les représentant(e)s de l’AUF. Lors de cet événement, la parole a été donnée à celles et ceux qui ont fait de ce projet une réussite ! 

Ainsi, Kirstin, Alexandra, Megi, Nana, Altina, Nina, Brayana ont pu témoigner de leur expérience : “enrichissant, utile, productif” tels sont les mots utilisés par chacune d’elles. Toutes ont souligné que l’expérience humaine avait été un véritable moteur à leur implication dans les associations. Elles ont découvert un métier, mais aussi rencontré une famille : celle de la francophonie. A leur tour président et présidentes ont tenu à remercier l’énergie de chacune d’elles pour le montage de projets, l’animation d’ateliers dans les établissements scolaires, la communication, etc. Toutes et tous sont extrêmement satisfait(e)s et envisagent de devenir professeur de français à la fin de leurs études. 

Revoir le Live sur Facebook : https://fb.watch/r2AxZ1WBqs/


Témoignages des étudiants-stagiaires bénéficiaires 2023-2024 :

Les enseignant(e)s volontaires étaient les invité(e)s de RwandaTV

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

A l’occasion du lancement du mois de la Francophonie, la chaîne RwandaTV a réalisé un reportage sur le projet de Mobilité de l’Organisation internationale de la Francophonie au Rwanda, diffusé lundi 4 mars 2024 : « Rwanda-OIF : coopération dans l’éducation ».

Dans ce reportage, deux enseignant(e)s volontaires en poste depuis avril 2022 prennent la parole et témoignent de leur intégration et de leur mission dans les établissements scolaires rwandais. Didier est affecté à Kigali et Alix-Manuella dans l’Est du pays.

Tous deux témoignent tout d’abord de la beauté, de la propreté et de la sécurité du pays et de sa capitale, qu’ils ont remarquées dès leur arrivée.

Après les défis que représentaient leur prise de poste et l’adaptation à un nouveau contexte scolaire, ils indiquent qu’ils ont appris à travailler avec les apprenant(e)s et à collaborer avec les collègues enseignant(e)s. Le français faisait encore peur dans les écoles et les apprenant(e)s se montraient très timides.

La situation a désormais changé après presque deux ans de mission : les apprenant(e)s osent et essayent de parler français, ils n’hésitent plus à communiquer avec les enseignants volontaires. Didier et Alix-Manuella évoquent aussi la grande motivation des apprenant(e)s face aux techniques d’apprentissage innovantes mises en place.

Pour en savoir plus

Les enseignant(e)s volontaires ont été bien accueilli(e)s aux Seychelles

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

L’OIF a déployé le 5 février 2024 la première promotion d’enseignantes et d’enseignants volontaires aux Seychelles. A partir du 12 février 2024, ces 25 enseignant(e)s ont pris leur poste dans leurs établissements d’affectation.

Les 14 femmes et 11 hommes qui composent la première promotion aux Seychelles ont intégré leurs établissements : 24 travailleront dans les écoles primaires de Mahé, Praslin et la Digue tandis qu’un enseignant travaillera au sein de l’institut seychellois de formation des maîtres (SITE). Ils effectueront tout d’abord une période d’observation de 2 à 3 semaines. Toutes et tous ont été chaleureusement accueilli(e)s par le corps enseignant, les équipes administratives et les élèves !

Découvrez quelques photos de leur première semaine en classe !

Pour en savoir plus

Lancement de la Mobilité des enseignant(e)s aux Seychelles

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

L’OIF a déployé le 5 février 2024 la première promotion d’enseignantes et d’enseignants de français aux Seychelles. A cette occasion, une cérémonie officielle a été organisée le 5 février 2024 au Théâtre national à Mont Fleuri, en présence du ministre de l’Education, Dr. Justin Valentin.   

Cette initiative fait suite à la demande officielle du Président de la République des Seychelles M. Wavel Ramkalawan, auprès de la Secrétaire générale de la Francophonie, de renforcer la présence de la langue française aux Seychelles, langue officielle dans ce pays, aux côtés du créole et de l’anglais.   

Les Seychelles avaient de même signé le 19 novembre 2022, un plan d’action pour la langue française qui s’inscrit dans le cadre de la Déclaration sur la langue française dans la diversité linguistique de la Francophonie, adoptée en 2022 au XVIIIe Sommet de la Francophonie à Djerba. Dans cette Déclaration, les Etats et gouvernements francophones prennent des engagements fermes en matière de promotion et d’enseignement de cette langue. Le plan d’action signé avait pour objectif notamment le déploiement de la Mobilité des enseignantes et des enseignants de français de l’OIF aux Seychelles.  Afin d’assurer ce déploiement dans les meilleures conditions et délais, plusieurs missions de travail de haut niveau avaient ensuite été dépêchées aux Seychelles par la Secrétaire générale de la Francophonie pour permettre la réalisation de ce projet. 

Pour en savoir plus

Mobilité des enseignant(e)s : premier bilan à l’occasion du déploiement aux Seychelles

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

Le lancement officiel de la Mobilité des enseignant(e)s de et en français aux Seychelles, en ce début du mois de février 2024, est l’occasion de faire un premier bilan depuis sa mise en œuvre au Rwanda et au Ghana à partir de 2020.

Le constat a été dressé depuis plusieurs années : le manque* d’enseignants de et en français qualifiés est un des principaux défis à relever pour assurer d’une part la formation des futurs locuteurs de français, et, d’autre part, consolider chez eux le sentiment d’appartenance à l’espace francophone dans toute sa diversité. En outre, le métier d’enseignant souffre également d’un manque d’attractivité et d’un déficit de valorisation.

C’est pour contribuer à répondre à ces enjeux que la Mobilité des enseignant(e)s de et en français a été lancée, en 2020, à l’initiative de Secrétaire générale de la Francophonie : ce projet vise le renforcement des compétences linguistiques des professeurs, l’amélioration des pratiques d’enseignement et la création d’un environnement francophone visible et impactant à travers les échanges d’expériences et d’expertise entre enseignants et professionnels de l’éducation.

Concrètement, des enseignants de et en français issus de tout l’espace francophone sont recrutés pour intervenir dans les établissements scolaires et/ou de formation du pays d’accueil. Ils ont le statut d’enseignants volontaires (VOIF).

En savoir plus

Sénégal : la lecture et l’écriture féminines à l’honneur

By Actualités, ActualitésNo Comments

Plus de 200 élèves sénégalais ont renforcé leurs compétences en lecture à travers les romans « Une si longue lettre » de Mariama Ba et « Le corps de ma mère » de Fawzia Zouari.


L’Organisation internationale de la Francophonie, en partenariat avec la Librairie aux 4 Vents et l’Institut Français au Sénégal ont organisé un marathon de lecture du livre de Fawzia Zouari « Le corps de ma mère » le 20 janvier 2024, dans le cadre des Nuits de la lecture. Créées en 2017 par le ministère de la Culture de France pour célébrer le plaisir de lire, les Nuits de la lecture ont su conquérir, au fil des éditions, un public de plus en plus large. Cette 8-ème édition était consacrée au thème du corps. L’Organisation internationale de la Francophonie a souhaité mettre à l’honneur le roman de Fawzia Zouari « Le corps de ma mère », lauréate 2016 du prix des Cinq continents de la Francophonie.

Rennie Yotova, Alya Jaafar, Directrice de la Librairie aux 4 Vents, Magueye Toure, Abdrahmane Djimbera, professeur de français avec ses élèves du Lycée d’excellence Mariama Ba de Gorée.

Le 20 Janvier 2024, entre 9h30 et 18h30, 42 lectrices et lecteurs issus du corps diplomatique accrédité au Sénégal, des élèves du Lycée d’excellence Mariama Ba, d’amatrices et amateurs de la lecture se sont relayés pour lire le roman dans son intégralité à haute voix et rendre ainsi la parole écrite vivante, dans un partage en public du plaisir de la lecture.

SE Madame Hélène De Bock, Ambassadrice de Belgique et Hassane Soro, assistant consulaire à l’ambassade de la Côte d’Ivoire au Sénégal.

Le lancement du marathon s’est fait en présence de l’auteure (connectée à distance), l’Ambassadeur de Tunisie SEM Rachid SAIDANI, l’Ambassadrice de France SE Madame Christine FAGES, le Directeur de la Francophonie au Sénégal Dr. Magueye TOURE et la Directrice de l’enseignement et de l’apprentissage du français Dr.Rennie YOTOVA. Le marathon a été suivi d’une discussion sur zoom avec l’auteure.

de g.à droite l’Ambassadeur de Tunisie SEM Rachid SAIDANI, l’Ambassadrice de France SE Madame Christine FAGES, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc, SEM Hassan NACIRI

Cette performance très appréciée par les participants a été précédée par la Nuit de la lecture à Saint-Louis, le 2 décembre 2023 organisée par le Centre Culturel Le Château, en partenariat avec l’Ecole française Saint-Exupéry et l’Institut Français du Sénégal à Saint-Louis. Situé dans le quartier populaire de la ville de Saint-Louis où les enfants sont nombreux.ses déscolarisé.es très tôt (surtout les filles) et où les établissements scolaires sont dotés de peu de moyens financiers et matériels, le Centre culturel accompagne de manière socio-éducative les enfants du quartier. Le projet Nuit de la Lecture a ainsi permis à 103 enfants (69 filles et 34 garçons) déscolarisés et scolarisés âgés de 5 à 17 ans de se familiariser avec le livre de Mariama Ba « Une si longue lettre », en français et en wolof.

La Maison de la Culture Racine Senghor, située à Foundiougne, a accueilli un atelier de formation portant sur la technique de rédaction de notes de lecture destiné aux journalistes spécialisés dans la culture. Cette session a été organisée par l’Association de la Presse Culturelle Sénégalaise (APCS) en collaboration avec la direction du livre et l’appui de l’OIF. Elle s’est inscrite dans le cadre du Salon national du livre qui s’est déroulé en parallèle du Festival national des arts et de la culture. Rennie Yotova a souligné l’importance de cet atelier pour promouvoir la lecture auprès des jeunes et surtout pour encourager la diffusion des ouvrages sénégalais pour sensibiliser les élèves à leur environnement francophone.

Université d’hiver des professeurs de français de Serbie

By Actualités, CREFECONo Comments

Les 11 et 12 janvier 2024, l’Université d’hiver des professeurs de français de Serbie, organisée par l’Association des professeurs de français de Serbie (APFS) avec le soutien du CREFECO et de l’Institut français de Serbie, a rassemblé 55 participant(e)s venu(e)s de 28 villes du pays.

Le public cible et les bénéficiaires sont les enseignants de FLE de la République de Serbie travaillant dans les établissements scolaires d’état (écoles primaires, collèges, lycées) en particulier ceux participant au projet « Français précoce », dans le secteur privé (écoles des langues étrangères) ou à l’Institut français de Serbie. La majorité des participant(e)s sont des femmes et des jeunes enseignants.

Les ateliers ont été animés par Pascal Rabevolo, professeur de FLE et formateur de formateurs à Nantes (France) ; Jasenka Butic, professeur de FLE et formatrice à l’Alliance française de Zagreb (Croatie) ; Vanja Manic Matic, maîtresse de conférences en philologie romane à la Faculté de philosophie de l’Université de Novi Sad ; Tamara Despotovic Curcic, enseignante de FLE au Lycée « Svetozar Markovic » de Novi Sad et experte en théâtre des marionnettes.

En marge des ateliers, une conférence a été donnée par Mina Lepsanovic, enseignante de FLE et coach de langue, intitulée « Comment aider les élèves à surmonter la peur de parler français et de faire des erreurs grâce aux neurosciences ? ». Emmanuel Samson, Responsable du CREFECO a présenté les activités du Centre et le nouveau site de l’OIF dédié à l’enseignement-apprentissage du et en français Parlons français. Marion Villiers, répresentante du CAVILAM de Vichy, a présenté les offres de formations pour les enseignants de FLE de Serbie ainsi que les possibilités de bénéficier du programme ERASMUS + pour participer aux activités de mobilité enseignante et scolaire. Enfin, les représenants de la maison d’édition CLETTE ont présenté le nouveau manuel de l’apprentissage du FLE « Pixel 2 ».

CoSé 2023 au sujet de plurilinguisme et interculturel

By Actualités, CREFAPNo Comments

Du 09 au 13 décembre 2023, à Singapour, l’Organisation internationale de la Francophonie à travers le Centre régional francophone pour l’Asie-Pacifique (CREFAP) et l’Association des professeurs de français de Singapour (APFS) ont coorganisé le Ve Congrès de la Commission Asie-Pacifique de la Fédération internationale des professeurs de français et le XVIIIe Séminaire régional de recherche francophone (CoSé 2023).  Cet évènement, à la fois culturel et scientifique, a accueilli plus de 300 enseignants-chercheurs venant majoritairement de la région mais aussi des quatre coins du monde. En effet, 40 nationalités y étaient représentées pendant quatre journées de travail placées sous le thème « Plurilinguisme et interculturel : les défis de l’enseignement de la langue française au 21e siècle ». Ce CoSé était particulièrement riche en contenus avec 94 sessions d’échanges en présentiel sous forme de table ronde, d’atelier et de présentation des travaux de recherche, auxquels s’ajoutent 32 interventions à distance et 20 conférences animées par des professeurs-experts réputés au niveau mondial et des invités venant des institutions francophones, des centres de formation linguistique et des maisons d’édition de France, Québec et Belgique. 

Monsieur Edgar DOERIG, Représentant régional de l’OIF pour l’Asie et le Pacifique, est intervenu à l’ouverture du CoSé dans la soirée du 9 décembre à l’Alliance française de Singapour. Dans son allocution il a confirmé l’importance accordée par l’OIF à l’enseignement du et en français de qualité, ainsi qu’à la communauté d’enseignants de français qui « effectuent un travail formidable, celui de transmettre cette belle langue lisse, fluide, élégante et esthétique à des générations et de les accompagner à construire l’avenir ; un avenir riche en diversité, en opportunités y compris économiques, en partage dans tous les domaines ». Il a également invité les enseignants à consulter la Déclaration sur la langue française dans la diversité linguistique de la Francophonie, adoptée lors du Sommet de Djerba, le 20 novembre 2022 et sollicité la contribution active des enseignants dans l’identification des besoins, des attentes et des aspirations de la jeunesse francophone.

Du 10 au 13 décembre, la délégation de l’OIF a contribué activement à plusieurs instances du CoSé, notamment pendant la journée stratégique, qui rassemblait les représentants des associations de professeurs de français, des institutions et partenaires œuvrant dans le secteur de l’enseignement du français dans la région. Elle a également animé le stand de l’OIF pour valoriser le dispositif CREF, ainsi que les activités menées par le CREFAP et la nouvelle plateforme Parlonsfrancais.francophonie.org dédiée à la communauté d’enseignants et d’apprenants de français. Ainsi, Madame Rennie YOTOVA, Déléguée à l’enseignement du français dans le monde et Monsieur Emmanuel SAMSON, Responsable du CREFECO, étaient invités à présenter cette plateforme lors des semi-plénières du 11 et 12 décembre. Les quatre nouveaux établissements inscrits sur la plateforme suite aux sessions de présentation ont reçu des petits souvenirs aux couleurs de l’OIF. 

A la clôture du CoSé, Madame Cynthia EID, Présidente de la Fédération internationale des professeurs de français a remercié chaleureusement la contribution des partenaires et sponsors, spécialement l’OIF, l’Association internationale des études québécoises, les Ambassades de Belgique et du Québec à Singapour… Elle a également salué les efforts de l’APFS et du CREFAP pour mener ensemble la première édition de cet évènement conjoint sous les drapeaux de la FIPF et de l’OIF, en réitérant le souhait de faire perdurer cette collaboration dans le cadre des prochains rendez-vous régionaux et mondiaux pour les enseignants de français, à compter de 2024. 

“Ensemble la Francophonie”, un projet pour la découverte des pays francophones à travers le Métavers francophone !

By Actualités, CREFECO, Extra-scolaireNo Comments

En novembre et décembre 2023, le Centre francophone régional pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO) avait organisé une série d’ateliers consacrés à l’exploration de la Francophonie. Ces ateliers sur les pays francophones ont permis aux plus de 80 élèves ayant un niveau de français allant d’A2 à B1 et venant de différents pays d’Europe centrale et orientale tels que l’Albanie, l’Arménie et la Roumanie de découvrir de nouvelles cultures. Ils ont été animés par Wendy Moden, passionnée de FLE et de francophonie !

Ainsi, le Bénin, la Réunion, le Sénégal et Djibouti, leurs cultures et leurs histoires, ont été étudiés sur la plateforme du Metavers Francophone, un campus virtuel, rendant les ateliers non seulement instructifs mais également interactifs et captivants pour les élèves.

Grâce à cette plateforme et aux activités adaptées et enrichis de supports variés tels que des articles de presse, des vidéos, et bien d’autres ressources, ces ateliers ont offert aux élèves une expérience d’apprentissage dynamique, permettant aux participants de s’immerger activement dans la découverte de la Francophonie !

1er Festival de théâtre francophone des professeurs de français à Sofia

By Actualités, CREFECO, Non classéNo Comments

Dans le cadre des célébrations liées à la Journée internationale des professeurs de français, l’Association des professeurs de et en français de Bulgarie et le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (OIF), ont organisé le 25 novembre le premier Festival de théâtre francophone des professeurs de français à Sofia (Bulgarie).

26 professeurs de français de Bulgarie, Macédoine du Nord, Roumanie et Serbie ont répondu à l’appel des organisateurs afin de vivre une expérience scénique en français. Sous la houlette des intervenants de Draméducation, les participants ont tout d’abord suivi un atelier de théâtre animé par Laurent Van Wetter (Belgique), puis préparé leur prestation scénique avant de monter sur scène à l’occasion d’un spectacle public orchestré par Jan Nowak (Pologne).

En présence de Zakia El Midaoui, Ambassadrice du Maroc et Présidente du Groupe des ambassadeurs francophones de Bulgarie, et des représentants des ambassades de Belgique et Suisse ainsi que de l’Institut français en Bulgarie, quatorze scénettes ont été jouées ou lues, en équipes ou seules en scène, faisant voyager le public parmi les oeuvres d’auteurs francophones contemporains, tirées des recueils “10 sur 10 pièces à jouer et à lire” édités par Dramédition.

Grâce leur enthousiasme et leur créativité, les professeurs participant ont su mettre en valeur la passion et le plaisir avec lesquels elles et ils exercent leur métier d’enseignant de français.

Résultats du Concours “Parlons Français” de l’OIF : les lauréats révélés !

By Actualités, Non classéNo Comments

Dans le cadre du lancement de la plateforme « Parlons français », l’Organisation internationale de la Francophonie ( OIF ) avait organisé un concours : les premiers établissements de chacune des quatre régions Afrique / Amérique / Asie-Pacifique / Europe ayant achevé l’inscription dans l’espace “Echanger” de la plateforme seront chacun récompensés par un lot de livres.

Cette initiative de l’OIF avait pour objectif de promouvoir la langue française à travers le monde en encourageant les échanges linguistiques et culturels au sein des établissements éducatifs. Le concours a suscité un vif intérêt, attirant des participants de diverses régions du globe, témoignant ainsi de l’engagement mondial en faveur de la Francophonie.

Voici la liste des établissements lauréats dans chaque région :

Tous les établissements lauréats du concours seront contactés prochainement pour les modalités relatives à la remise des lots .

Formation continue des enseignants de français LV2 au Laos

By Actualités, CREFAPNo Comments

Dans le cadre de l’appui au renforcement du système éducatif laotien, le CREFAP/OIF et l’Ambassade de France au Laos apportent leur soutien au Ministère de l’Éducation et des Sports du Laos (MESL) en matière d’expertise éducative. Du 31 juillet au 4 août, une formation s’est tenue au Lycée de Vientiane visant le perfectionnement linguistique et méthodologique des enseignants de français LV2.

Elle a accueilli 51 professeurs du dispositif LV2 venant de 8 villes du nord du Laos. L’équipe de trois formateurs M. Maxence ROBIN (ETI), Mme Thidathip Soukhathammavong (UNL) et M. Khamxao SIYALATH (UNL) ont animé 5 jours de formation permettant aux enseignants de mieux maîtriser des compétences linguistiques et la pratique de classe. Les participants étaient impliqués aux différentes activités en lien avec l’acquisition des expressions orale et écrite chez les apprenants notamment via des activités ludiques, jeux de rôles, etc.

Par ailleurs, le stage était l’occasion pour les enseignants de se retrouver, travailler en groupe, s’échanger leurs expériences et partager de bon moments ensemble. Suite au retour positif des participants, le calendrier du MESL prévoit en été 2024 la reconduite de cette formation pour les enseignants LV2 des autres provinces du pays. 

École d’Été Francophone 2023

By Actualités, CREFAPNo Comments

Depuis 2011, le Centre régional francophone d’Asie-Pacifique de l’Organisation internationale de la Francophonie appuie le renforcement de compétences des enseignants de français à travers d’une formation régionale intitulée “École d’été francophone”. Cette année, la formation s’est tenue du 11 au 14 juillet, dans l’enceinte de l’Institut d’échanges culturelles avec la France (IDECAF) à Ho Chi Minh Ville et portait sur le développement des stratégies d’apprentissage des langues étrangères, notamment la langue française dans le contexte d’enseignement plurilingue.

Elle a accueilli 64 participants venant du Cambodge, du Laos, de la Thaïlande et du Vietnam dont majoritairement des enseignants au secondaire. Deux formatrices Adeline GAUDEL – Fondatrice de Learning Vibes et LE Thi Phuong Uyen – Université de Pédagogie de Ho Chi Minh Ville ont animé 4 jours de formation axées sur des échanges et des mises en situation, permettant aux participants de mieux maîtriser les stratégies d’acquisition de compétences en langue étrangère, la pédagogie de projet et l’exploitation des ressources numériques innovantes. 

Lors de son intervention à la clôture du stage, Mme TRAN Thi Mai Yen – Responsable du CREFAP, a  sollicité les enseignants à démultiplier les acquis pendant la formation auprès des collègues et à les appliquer de façon créative, selon le contexte d’enseignement de chaque pays. Ainsi, les formatrices s’engagent à les accompagner après la formation pour la mise en pratique et la réflexion approfondie sur les concepts abordés. 


Le stage s’est terminé par une sortie amicale à la plage de Vung Tau, à deux heures de route de Ho Chi Minh Ville.

Un reportage sur l’évènement est disponible sur Youtube.

Formation nationale en Roumanie : le numérique en classe

By Actualités, CREFECO, CREFECO, Non classéNo Comments

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), par le biais du Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO) et en partenariat avec Ministère de l’Education a organisé une formation en format hybride intitulée  « Intégrer le numérique dans le cours de FLE ».

La formation s’est déroulé en deux parties : 3 jours en présentiel du 2 au 4 novembre à Sibiu et 2 séances à distance le 16 octobre et le 22 novembre.

Animée par Isabelle Barrière, formatrice et ingénieure pédagogique en FLE, cette formation a permis aux 30 professeur(e)s de français, venant de différentes régions de Roumanie, d’acquérir des compétences nécessaires pour exploiter des ressources numériques durant les cours de français, didactiser des documents authentiques numériques et concevoir des activités d’apprentissage. 

Formation nationale en Moldavie : l’approche plurielle des langues et des cultures

By Actualités, CREFECO, CREFECONo Comments

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), par le biais du Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO), en partenariat avec le Ministère de l’Education et de la Recherche de Moldavie, a organisé une formation intitulée « Développer les compétences des apprenants en FLE par les approches plurielles des langues et des cultures ».

La formation a été animée par Monica Vlad, Professeur à l’Université Ovidius de Constanta (Roumanie), formatrice de formateurs en didactique des langues et experte auprès du Centre européen pour les langues vivantes (Graz, Autriche). Elle s’est déroulé en deux parties : 4 jours en présentiel du 1er au 4 novembre au Centre d’employabilité francophone de l’Université d’Etat de Moldavie (Chisinau) et 1 journée à distance à l’issue de la formation.

Cette formation a permis aux 31 enseignant(e)s de français de découvrir les approches plurielles des langues et des cultures dans le cadre de l’enseignement du français et de développer les compétences suivantes :

• Expérimenter des séquences pédagogiques basées sur les approches plurielles
• Approfondir une approche plurielle particulière (par exemple, la didactique intégrée) ;
• Réfléchir sur le fonctionnement et l’utilité de l’usage des approches plurielles dans son contexte
• Intégrer des approches plurielles dans le curriculum ;
• Recourir aux approches plurielles pour des projets éducatifs en classe ;
• Elaborer / adapter des matériaux didactiques.

JIPF 2023 en Bulgarie : Célébrons ensemble la 5ème édition de la Journée internationale des professeurs de français !

By Actualités, CREFECONo Comments

Dans le cadre de la Journée Internationale des professeurs de français 2023, le Comité national d’organisation, composé de l’Institut français de Bulgarie, l’Association des professeurs de et en français (APFB), du Bureau national de l’AUF en Bulgarie, du Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO), de l’Université Saint-Clément d’Ohrid de Sofia et de la Nouvelle Université bulgare, organise divers événements pour célébrer le dévouement et la passion des enseignant(e)s de français de Bulgarie envers l’enseignement de la langue française !

Chacun conçu pour célébrer la langue française et l’impact significatif des enseignant(e)s, ces événements mettront cette année en lumière la fierté d’enseigner le français !

Le CREFECO est co-organisateur avec l’APFB du Festival international de théâtre francophone pour professeurs qui accueillera le samedi 25 novembre à la Maison de la Culture arménienne de Sofia des enseignants de Bulgarie, Macédoine du Nord et Serbie pour une journée d’ateliers et de spectacle.

Consultez le programme général ci-dessous :

Célébration de la diversité linguistique en Europe : le CREFECO au Forum des langues de Sofia

By Actualités, CREFECO, CREFECO, Extra-scolaire, Non classéNo Comments

Le 30 septembre 2023, le Centre Régional Francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO) a pris part au Forum des Langues organisé par la Commission européenne en Bulgarie au Jardin municipal de Sofia dans le cadre de la Journée européenne des langues et de la Journée internationale des traducteurs et interprètes. L’objectif du forum était de célébrer la richesse de la diversité linguistique et culturelle en Europe à travers la promotion de l’apprentissage des langues étrangères.

En collaboration avec l’Association des professeurs de et en français en Bulgarie et le Département d’études romanes de l’Université Saint-Clément d’Ohrid de Sofia, la mission était de promouvoir la richesse de la culture francophone et de la langue française. Ainsi, le CREFECO a organisé une série d’activités tout au long de la journée permettant de découvrir la francophonie et les opportunités qu’elle offre. Le stand francophone a accueilli plusieurs centaines de visiteurs tout au long de la journée. Parmi les moments forts de la journée figuraient des quiz interactifs et des jeux stimulants grâce auxquels les participants ont testé ou ont approffondi leurs connaissances sur la francophonie. Les visiteurs ont également eu la chance de dialoguer avec des experts en linguistique, culture et enseignement, obtenant ainsi des conseils pratiques pour optimiser leur apprentissage des langues et identifiant de points passionants de coopération pour l’avenir.

Formation nationale en Arménie

By Actualités, CREFECONo Comments

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), par le biais du Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO), en partenariat avec le Ministère de l’Education, de la Science, de la Culture et du Sport d’Arménie, ainsi que l’Association arménienne des enseignants de français (AAEF), a organisé du 19 au 23 juin une semaine de formation pour 40 enseignantes.

La formation, divisée en deux modules, s’est déroulée à Erevan à l’Alliance française d’Arménie.

Le premier module, intitulé « Évaluer les acquis des apprenants en FLE », a été animé par Isabelle Roger, une formatrice de formateurs au Centre de Linguistique Appliquée de l’Université de Franche-Comté. Les participants ont eu l’opportunité d’approfondir leurs connaissances sur les méthodes d’évaluation des apprenants en français langue étrangère. Le deuxième module, “Connaître et maîtriser le CECRL“, a été co-présenté par Suzanne Gharamyan et Marieta Baghdasaryan de l’Alliance française d’Arménie. Ce module a permis aux enseignants de se familiariser avec le Cadre européen commun de référence pour les langues, ainsi qu’avec son volume complémentaire et un livret proposant 60 activités de médiation linguistique pour la classe de français.

Retour en images sur la semaine de formation :

Atelier régional du CREFECO “L’évaluation dite positive”

By Actualités, CREFECONo Comments

Dans le cadre de l’Université régionale d’été pour les professionnels du FLE dans les Balkans et l’Europe du Sud-Est, qui s’est déroulée à Struga (Macédoine du Nord) du 27 au 30 juin 2023, le CREFECO a tenu un atelier régional sur ‘”l’évaluation dite positive”.

L’atelier a rassemblé quinze cadres éducatifs de l’enseignement du français (inspecteurs, conseillers pédagogiques, formateurs de formateurs) issus de huit pays (Albanie, Arménie, Bulgarie, Géorgie, Kosovo, Macédoine du Nord, Moldavie et Roumanie) sur une thématique qui reste une préoccupation centrale des différents systèmes éducatifs comme des enseignants.

Il a été animé par Valérie Soubre, Maîtresse de conférences à l’Université catholique de Lyon (France), avec qui les participant(e)s ont pu travailler sur les postures de l’enseignant évaluateur, les outils permettant l’observation et la mise en situation, les outils pour exprimer et communiquer la valeur des apprentissages mais aussi sur l’accompagnement des enseignants pour mettre en oeuvre des dispositifs intégrant ce type d’évaluation.

L’atelier, qui s’est terminé par une séance de travail en ligne le 11 juillet, pourra mener à la conception de matériel pédagogique utilisable en classe, de supports de formation pour la démultiplication comme de recommandations méthodologiques adaptées aux différents systèmes éducatifs.

Appel à candidatures du projet de mobilité aux Seychelles des enseignant.e.s de et en français : Une initiative pour renforcer l’enseignement francophone à l’international

By Actualités, Appels à candidatures, Mobilité des enseignantsNo Comments

Initié en 2020 par la Secrétaire générale de la Francophonie, le projet de Mobilité des enseignantes et des enseignants de français permet de renforcer la qualité de l’enseignement de et en français et de contribuer activement à la création d’un environnement francophone dynamique et innovant.

Ainsi, l’OIF lance un nouvel appel à candidatures. Les candidats sélectionnés intègreront la première promotion des enseignant(e)s volontaires de la Francophonie aux Seychelles, à partir de janvier 2024. La date limite pour candidater a été fixée au 24 septembre 2023 à 23h59, heure de Paris. Pour postuler, vous aurez besoin de joindre impérativement votre Curriculum Vitae, une lettre de motivation ainsi que les copies de vos diplômes. Tous les documents doivent être rédigés en français.

Le français est actuellement langue d’enseignement et d’apprentissage dans 36 pays membres de la Francophonie.

En mobilisant l’expertise et l’engagement des enseignant(e)s volontaires, ce projet vise à répondre aux défis de l’enseignement de la langue française et à contribuer à la création d’un écosystème francophone dynamique et innovant. Les personnes intéressées sont encouragées à soumettre leur candidature avant la date limite afin de saisir cette opportunité unique de faire une différence dans le domaine de l’éducation en français.

Pour plus de détails sur le projet et pour accéder aux informations complètes, veuillez suivre ce lien :

https://www.francophonie.org/mobilite-enseignants-francais-Seychelles-appel-candidatures-2849

Formation des enseignants de français en Arménie : ouverture des inscriptions

By Actualités, Appels à candidatures, CREFECO, CREFECONo Comments

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), par le biais du Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO) en partenariat avec le Ministère de l’Education, de la Science, de la Culture et du Sport d’Arménie et l’Association arménienne des enseignants de français (AAEF), organise une semaine de formation en deux modules.

Module 1 « Évaluer les acquis des apprenants en FLE » 

La formation sera animée par Isabelle Roger, formatrice de formateurs au Centre de Linguistique Appliquée de l’Université de Franche-Comté.

La formation aura lieu : 

  • En présentiel : du 19 au 23 juin à Erevan
  • En ligne : 15 heures (dates des séances à définir ultérieurement)

Module  2 : Connaître et maîtriser le CECRL, présentation du volume complémentaire et du livret « 60 activités de médiation linguistique pour la classe de français »

  • 15 heures en présentiel à Erevan du 19 au 23 juin.
  • Le module sera animé par Suzanne Gharamyan et Marieta Baghdasaryan (Alliance française d’Arménie)

Dans le cadre de cette formation, la participation à toutes les séances en présentiel et à distance est strictement obligatoire !

Les frais liés à la participation au stage (hébergement et restauration) sont pris en charge par le CREFECO.

Inscriptions : https://bit.ly/3qpmoIQ

Candidatures à déposer avant le 8 juin 2023 !

Fête de la Francophonie 2023 dans le Delta du Mékong (Vietnam)

By Actualités, CREFAP

Les 11 et 12 mars s’est tenue au parc Luu Huu Phuoc (Can Tho-Vietnam) la 23e édition de la Fête de la Francophonie dans le Delta du Mékong.

Pilotée par l’Université de Can Tho, en collaboration avec l’Union des associations d’amitié et soutenue par le Comité populaire de la ville et des partenaires francophones, cette manifestation a accueilli plus de 700 participants dont les représentants du Comité populaire de Can Tho, des Services de l’Education des provinces (SEF), des Unions d’association d’amitiés, des enseignants, élèves et parents d’élèves venant d’une dizaine de provinces du Mékong.

Dans le cadre de ces journées festives, beaucoup d’activités étaient organisées pour les élèves francophones, notamment le concours des stands d’exposition, quiz de la langue française et de la culture francophone, spectacles, tombola, remise des bourses d’excellence… A part ces activités, un séminaire sur l’Enseignement du français dans le Delta du Mékong – enjeux et défis a eu lieu, regroupant plus de cinquante enseignants et cadres éducatifs. Les enseignants de français ont également participé à un atelier de formation portant sur Des techniques pour débloquer des apprenants débutants à l’oral.

Cette rencontre prouve une fois de plus la dynamique régionale maintenue par les autorités locales, les responsables des SEF et les enseignants de français ; une dynamique soutenue et renforcée par des familles et des parents d’élèves francophiles.

Dans son intervention, la Responsable du CREFAP a insisté sur l’élément essentiel qui rassemble la communauté francophone. Ce n’est pas seulement la langue française mais toutes les valeurs que défendent la Francophonie.

Concours d’éloquence “Promouvoir le Français et les cultures francophones”

By Actualités, CREFAP

À l’occasion du 20 mars, le Département de Français de l’Université de Pédagogie de Ho Chi Minh Ville a organisé le concours d’éloquence ayant pour thème “Promouvoir le français et les cultures francophones”. Il est ouvert aux apprenants de français à Ho Chi Minh ville et des provinces aux alentours. Le concours s’est déroulé en deux étapes : la sélection de vidéos produits par les candidats et la finale, où les finalistes étaient invités à s’exprimer sur la thématique en question. 

Le comité d’organisation a reçu 130 vidéos venant d’élèves et étudiants de plusieurs établissements scolaires et universitaires notamment le lycée d’élite Le Hong Phong, lycée Ngo Quyen, Université Van Lang, Université de Pédagogie de HCMV, etc… Vingt candidat-e-s étaient sélectionné-e-s pour la finale qui s’est tenue le 16 avril 2023 à l’auditorium de l’Université de Pédagogie de HCMV. Le premier prix était attribué à Vũ Cát Tường Linh – Lycée d’élite Le Hong Phong. 

Le concours a bénéficié de l’appui des partenaires francophones à savoir le CREFAP/OIF, Image Travel & Events et l’IDECAF.

Présente à la finale, la Responsable du CREFAP a insisté sur l’importance du français dans l’éducation, la formation et la recherche.  Elle a félicité le succès du concours et sa contribution à la richesse linguistique, la diversité des cultures et des expressions culturelles dans l’espace francophone.

Fête de la Francophonie 2023 au Laos

By Actualités, CREFAP

Dans le cadre des célébrations du mois de la Francophonie 2023, la Cellule Bilingue du Ministère de l’Education et de la Formation du Laos a mis en place une série d’activités en partenariat avec le CREFAP, l’Ambassade de France ainsi que l’AUF afin de motiver les élèves et les enseignants des classes bilingues au Laos et de faire rayonner la Francophonie à travers le pays.

Plusieurs activités étaient organisées au sein des établissements scolaires pour les élèves francophones à tout niveau (primaire, collège et lycée), notamment le spectacle de marionnette à l’Institut français de Vientiane et à l’école primaire de Luangprabang, concours de chant francophone et ateliers d’initiation au dessin 2D avec démonstration de mise en forme 3D à l’AUF. 

La matinée du 3 mars, 74 élèves du primaire de l’école Nahaidio et Sokpaluang étaient invités à l’Institut français de Vientiane pour assister au spectacle de marionnette “Le grand méchant renard” animé par une professionnelle venant de France.

Le 6 mars, 2 spectacles de marionnette “Le grand méchant renard” et “Myrmidon” étaient présentés à l’école primaire de Luang Prabang pour les 300 élèves francophones. 

Le concours de chant francophone était ouvert à tous les élèves des classes bilingues du pays. Les lauréats de chaque catégorie se sont rendu-e-s respectivement à la fête de la Francophonie de leur établissement pour la remise des prix. 

Fruit de la coopération entre les partenaires francophones, ces actions ont contribué à motiver les élèves dans l’apprentissage et la pratique de la langue française et à donner l’occasion aux enseignants et élèves de toutes les provinces de se retrouver autour d’une série d’évènements culturels et festifs.

Le CREFECO recherche un(e) stagiaire

By Actualités, Appels à candidatures, CREFECO, CREFECONo Comments

Le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale de l’Organisation internationale de la Francophonie (CREFECO/OIF) lance un appel à candidatures pour le recrutement d’un(e) stagiaire pour contribuer à la mise en place de ses activités planifiées dans le domaine de la formation des enseignants de français et de la promotion de la langue française à destination d’un public apprenant.

Titre du poste :Chargé(e) de projets
Lieu d’affection :Sofia
Statut et gradeStagiaire
Durée de l’engagement :Du 1er juin mai au 1er novembre 2023
Indemnités et autres avantages :Conformément à la Directive relative au recours aux stagiaires de l’OIF
Date limite d’envoi des candidatures Le 5 mai 2023

DESCRIPTIF DES MISSIONS DU STAGE

Le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale de l’Organisation internationale de la Francophonie (CREFECO/OIF) lance un appel à candidatures pour le recrutement d’un(e) stagiaire pour contribuer à la mise en place de ses activités planifiées dans le domaine de la formation des enseignants de français et de la promotion de la langue française à destination d’un public apprenant.

A ce titre, le (la) candidat(e) aura pour mission de :

  • participer au déploiement des activités organisées par le CREFECO à distance et en présentiel et notamment :
  • organisation d’activités extra-scolaires régionales à destination des élèves de français en Europe centrale et orientale ;
  • animer et suivre les partenariats avec les associations de professeurs de français de la région ;
  • contribuer à la communication interne et externe du CREFECO : rédaction de brèves, articles et supports visuels.
  • participer à l’alimentation et la promotion de la nouvelle plateforme numérique de l’OIF pour l’enseignement du et en français.

CRITÈRES DE SÉLECTION

  • Être ressortissant(e) d’un pays membre ou observateur de l’OIF
  • Être étudiant(e) d’un cursus de formation universitaire et spécialisé dans un des secteurs suivants : français langue étrangère, éducation, communication ou travail social ;
  • Avoir un bon niveau de maîtrise de la langue française (à l’oral comme à l’écrit) et une bonne capacité de rédaction en français ;
  • Maîtriser parfaitement les outils bureautiques ;
  • Avoir une forte appétence pour la communication digitale ;
  • Démontrer une aptitude à planifier, organiser et travailler en respectant les règles et les délais requis ;
  • Être en mesure de travailler avec efficacité dans l’urgence et dans un milieu multiculturel ;
  • Faire preuve de compétences en gestion de projets ;
  • Faire preuve de réactivité et de confidentialité ;
  • La maitrise d’applications de design graphique et de montage vidéo serait un atout important.

Les candidatures (curriculum vitae et lettre de motivation) devront être envoyées par courrier électronique à l’adresse : crefeco@francophonie.org en indiquant la référence du poste CREFECO n°01/2023.

Seul(e)s les candidat(e)s sélectionné(e)s seront contacté(e)s par courriel pour un entretien.

Appel international à candidatures pour l’animation de formations à l’attention des enseignants de français langue étrangère en Europe centrale et orientale

By Actualités, Appels à candidatures, CREFECO, CREFECONo Comments

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) lance, par l’intermédiaire du Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO), un appel à candidatures pour recruter les formateurs chargés de la mise en œuvre de formations nationales et régionales organisées dans plusieurs pays de l’Europe centrale et orientale.

Liste des formations :

  • Arménie : Évaluer les acquis des apprenants en FLE (Erevan, 19-23 juin 2023, accompagné de 15 heures de formation à distance)
  • Macédoine du Nord : Didactiser des documents authentiques en FLE (Struga, 27-29 juin 2023, accompagné de 12 heures de formation à distance)
  • République de Moldavie : Enseigner et évaluer à l’aide des outils numériques (14-18 août 2023)
  • République de Moldavie : Développer les compétences des apprenants en FLE par les approches plurielles des langues et des cultures (23-27 octobre 2023)
  • Formation régionale : L’ingénierie de projets pédagogiques et extra-scolaires (3 jours à distance, juin 2023)

Documents à télécharger :

Pour candidater : accéder au formulaire de candidature

Stage de perfectionnement pédagogique et d’immersion francophone à Dakar

By Actualités, CREFECONo Comments

L’OIF, par le biais du dispositif CREF, et l’Université Cheikh Anta Diop ont organisé à Dakar, du 27 février au 11 mars 2023, à titre pilote, le premier stage de perfectionnement pédagogique et d’immersion francophone à destination d’enseignants de français langue étrangère (FLE).

La Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (FASTEF) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a ainsi accueilli douze enseignantes de français, en poste dans des établissements à classes bilingues francophones de quatre pays d’Europe centrale et orientale : Albanie, Bulgarie, Macédoine du Nord et Serbie ; ce groupe était également complété par deux professeurs gambiens. Leur participation a été rendue possible grâce au soutien de l’Ambassade de France en Albanie, de l’Ambassade de France au Sénégal et en Gambie, de l’Association des professeurs de et en français de Bulgarie, de l’Institut français de Serbie et de l’Institut français de Skopje.

Sous la thématique « Le culturel, l’interculturel et les TIC pour l’enseignement du français langue étrangère », les stagiaires ont bénéficié d’ateliers professionnalisants sur les outils numériques ou la motivation des apprenants, mais aussi de découverte des civilisations et littératures francophones d’Afrique. En dehors des séances de formation à l’Université, des rencontres ont également été organisées au sein d’établissements scolaires de Dakar, ainsi que des visites culturelles à l’Ile de Gorée ou au Musée des civilisations noires, afin de mieux appréhender le passé et le présent du Sénégal.

A l’issue du stage, les participants se sont vu remettre leurs attestations de participation par Rennie Yotova, Délégué à l’enseignement du français dans le monde, et le représentant de Moustapha Sokhna, Doyen de la FASTEF, en présence de tous les formateurs et partenaires.

Conçu dans l’objectif premier de proposer aux professeurs de FLE une ouverture diversifiée aux cultures francophones en général et à celles d’Afrique de l’Ouest en particulier, ce stage doit permettre d’enrichir les enseignements francophones dans les pays d’Europe centrale et orientale.

Réunion du Comité consultatif régional du CREFECO

By Actualités, CREFECONo Comments

Les 23 et 24 février, le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale a réuni à Sofia son Comité consultatif régional composé des représentants des ministères chargés de l’éducation de six Etats membres (Albanie, Arménie, Macédoine du Nord, Kosovo, République de Moldavie, Roumanie) mais aussi de Géorgie, invitée à titre d’observateur.

La réunion annuelle a permis de dresser le bilan des activités 2022 du CREFECO mais aussi d’échanger sur les actions qui seront déployées à l’échelle nationale comme régionale durant l’année 2023 en soutien à l’enseignement du et en français et ceci dans trois principaux domaines : la formation continue des professeurs de et en français, la production et la diffusion de ressources pédagogiques contextualisées et les activités extra-scolaires de promotion de la langue française et de la Francophonie.

Mobilité des professeurs : un poste à pourvoir au Ghana

By Actualités, Appels à candidatures, Mobilité des enseignantsNo Comments

L’OIF publie un avis de recrutement dans le cadre de son programme de Mobilité des enseignantes et enseignants du/en français.

Un poste est à pourvoir à Tamale au Ghana, à compter du 1er février 2023, pour une durée d’une année.

Les candidatures sont à adresser à jusqu’au 30 décembre à 23h59 (heure de Paris) à : contact.mobilite@francophonie.org

Voir l’annonce : https://www.francophonie.org/mobilite-des-professeurs-un-poste-pourvoir-au-ghana-2560

Formation destinée aux enseignant(e)s volontaires dans le cadre du projet-phare

By ActualitésNo Comments

L’Organisation internationale de la Francophonie, à travers le Centre Régional Francophone (CREF) à Djibouti a organisé, du 14 au 18 novembre 2022, une formation destinée aux enseignant(e)s volontaires dans le cadre du projet-phare « Mobilité des enseignant(e)s de et en français », ainsi qu’à leurs pairs des écoles publiques au Rwanda.

Cette formation avait pour objectif de renforcer les compétences en ingénierie pédagogique et en pratiques de classe des volontaires francophones déployés au Rwanda et de leurs pairs des écoles publiques du district de Kigali. Pendant cinq jours, les 60 participants ont pu travailler sur divers scénarii pédagogiques et concevoir des projets de classe innovants selon les principes de la pédagogie différenciée.

Afin de renforcer leurs capacités pédagogiques pour mieux assurer l’encadrement de leurs pairs sur le terrain, les participants ont été amenés à analyser les besoins de classe selon l’approche actionnelle et à réfléchir aux principes de la pédagogie différenciée. Ils ont également expérimenté des activités ludiques pour développer la compétence orale, didactisé des documents authentiques selon différents niveaux en lien avec les séquences des manuels en usage et monté des projets de classe.

Cette formation de 30h était organisée en partenariat avec le Rwanda Basic Education Board (REB) et en collaboration avec le CAVILAM-Alliance française.

Renforcer les compétences pédagogiques des professeurs francophones déployés au Ghana

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

L’OIF a mis en place, fin septembre 2022, une formation destinée aux enseignant(e)s volontaires de son projet-phare « Mobilité des enseignant(e)s de et en français », ainsi qu’à leurs pairs des Centres régionaux pour l’enseignement du français, des classes bilingues et des « College of Education » (instituts de pédagogie) du Ghana.

Cette formation en ingénierie de la formation avait pour objectif de renforcer les compétences pédagogiques et didactiques des volontaires francophones déployés au Ghana et de leurs pairs ghanéens. Pendant cinq jours, les participants ont pu tester diverses propositions d’activités de classe originales et échanger sur leurs propres expériences.

Pour préparer les démultiplications à venir, les participants ont été amenés à analyser les activités proposées et à réfléchir aux méthodologies utilisées et aux objectifs de formation liés à ces activités. Ils se sont également exercés à la proposition d’un programme cohérent et progressif, en fonction d’un objectif général et d’un contexte déterminés.

Les 42 participants ont reçu un certificat attestant 30 heures de formation continue.

Cette formation était organisée en partenariat avec le Ministère de l’Education du Ghana et en collaboration avec le CAVILAM-Alliance française.

Journée mondiale des enseignants

Le 5 octobre, c’est la journée mondiale des enseignants

A suivre sur les réseaux sociaux : #JourneeMondialedesEnseignants 

et sur le site internet de l’Unesco

Utilisation des outils innovants et des pratiques de classe en mode hybride

By Actualités, CREFAPNo Comments

Du 18 au 22 juillet, 63 enseignants de français venant du Cambodge, du Laos, de la Thaïlande et du Vietnam se rendaient à Ho Chi Minh Ville dans le cadre du 10 e édition de l’Ecole d’été régionale. Afin d’appuyer des enseignants dans leur perfectionnement de compétences en pédagogie et en TICE, la thématique de cette année portait sur l’utilisation des outils innovants et des pratiques de classe en mode hybride – à distance et en présentiel.

Avec l’appui des formateurs venant du CLA / Université de Franche – Comté et des Universités de Hanoi et de Da Nang, les enseignants se sont familiarisés aux logiciels de création d’exercices interactifs et la scénarisation des séquences d’enseignement avec l’intégration du support numérique. Plusieurs ateliers durant le stage ont permis aux enseignants de pratiquer leurs acquis à travers des productions collectives. 

Dans le contexte socio-linguistique de la région qui requiert d’un enseignement du français de qualité et rénovant, ce format de formation continue a été bien apprécié et recommandé à plusieurs reprises par les Ministères de l’éducation des pays membres de l’OIF. 

Appui à la formation des professeurs de français en Arménie

By Actualités, CREFECONo Comments

Appui à la formation des professeurs de français en Arménie

Le CREFECO a déployé du en partenariat avec le ministère de l’Education, de la Science, de la Culture et des Sports de l’Arménie, l’Association arménienne des enseignants de français et l’Alliance française d’Arménie du 20 juin au 12 juillet deux modules de formation à l’attention des professeurs de français d’Arménie :

  • Se perfectionner à l’oral pour développer ses techniques d’enseignement, animé par Isabelle Roger (Centre de linguistique appliquée de l’Université de Franche-Comté)
  • Animer une séquence pédagogique en FLE, animé par Justine Leal Dos Santos. Ces deux actions de renforcement de compétences seront suivies à l’automne par un cycle de supervision dans les écoles assuré par les formateurs de l’Association arménienne des enseignants de français.

Concertation francophone en préparation de la XIIe Conférence ministérielle de l’OMC

By ActualitésNo Comments


 

A la veille de l’ouverture de la XIIe Conférence ministérielle de l’OMC, une concertation des délégations francophones a été organisée par l’OIF le 11 juin 2022.

Sous la présidence du Ministre du Commerce et de l’Industrie du Tchad, M. Ali Djadda Kampard, et après les mots d’ouverture de M. Georges Nakseu Nguefang, Représentant de l’OIF à Genève, les délégations présentes ont pris part à une discussion autour des technologies numériques comme moteur de transformation numérique. 
 
L’Ambassadeur du Tchad, M. Ahmad Makaila a souligné l’importance de compléter les efforts en matière de réglementation par des investissements massifs dans les infrastructures, pour parvenir à une connectivité abordable pour tous. A sa suite, Mme Aïssatou Diallo a présenté l’assistance que peut apporter le Centre du Commerce international en matière de numérique dans l’espace francophone, mais également dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

Enfin, M. Henri Monceau, Directeur de la Francophonie économique et numérique, a rappelé l’opportunité que peut procurer l’usage de l’outil numérique pour le développement économique des pays et l’impératif de réduire la fracture numérique dans l’espace francophone par des dotations matérielles et immatérielles adéquates, qui favoriseront la création de la valeur, l’emploi et l’autonomisation, en particulier dans les pays du Sud.
 
Après une présentation des principaux enjeux de la négociation par le conseiller spécial de la Directrice générale de l’OMC, M. Yuvan Beejadhur, les délégations ont pris la parole sur les sujets d’intérêt : la question du renouvellement ou non du moratoire sur le commerce électronique a notamment suscité de vives discussions.

Au terme des échanges les délégations présentes se sont félicitées de l’opportunité donnée par l’OIF d’échanger avant l’ouverture des travaux.

Comment renforcer la coopération numérique : perspective de la Francophonie

By Actualités, Non classéNo Comments

La Représentation de l’OIF auprès des Nations unies à New-York et la Mission permanente du Rwanda auprès des Nations unies ont coorganisé, le 20 mai 2022, un webinaire sur la contribution des acteurs de la Francophonie au renforcement de la coopération numérique.

L’Ambassadeur Hermanne Araba, Représentant permanent du Bénin auprès des Nations unies et Vice-président du Groupe des Ambassadeurs francophones (GAF) de New York chargé de la coordination du réseau de veille ODD, a modéré la conversation marquée par de riches interventions de plusieurs panélistes. Ces derniers ont partagé leur réflexion sur les moyens de construire une architecture plus efficace et inclusive pour la coopération numérique.

L’évènement a connu la participation de l’Envoyée du Secrétaire général des Nations unies par intérim pour la technologie, le Directeur de la Francophonie économique et numérique (DFEN), le Secrétaire permanent du ministère de l’Innovation et des TIC du gouvernement du Rwanda, le Co-Fondateur de la plateforme en ligne BAG Innovation, et le Représentant permanent du Rwanda auprès des Nations unies à New York.

Les discussions ont permis d’évoquer les temps forts du calendrier international sur la coopération numérique, l’expérience rwandaise dans le domaine du numérique ainsi que les opportunités offertes par les écosystèmes numériques francophones au sein desquels fleurissent des initiatives entrepreneuriales modèles. Le Directeur de la DFEN a rappelé la Stratégie numérique de la Francophonie 2022-2026 adoptée par les Etats et Gouvernements membres en décembre 2021, et l’importance qu’elle accorde aux enjeux d’appropriation du numérique. « La maitrise des outils numériques est un vecteur de croissance, d’innovation et de résilience des entreprises », a-t-il présenté comme principal enseignement de la récente étude éditée par l’OIF sur la fracture numérique dans l’espace francophone.

Pour sa part, l’Envoyée du Secrétaire général de l’ONU a indiqué que l’étude de l’OIF et les expériences des pays francophones peuvent éclairer les délibérations autour du Pacte numérique mondial, qui sera adopté pendant le Sommet du futur, prévu par António Guterres en 2023. Dans les remarques de clôture, la Représentante de l’OIF auprès des Nations unies a exhorté le GAF de New York à plus de vigilance et de coordination dans les consultations consacrées aux enjeux du numérique, en lien avec le GAF de Genève.

Regards croisés: Projet éducatif interculturel entre la Roumanie et le Sénégal

By Actualités, ActualitésNo Comments

Dans le cadre du projet « Regards croisés » d’échanges virtuels entre classes roumaines et sénégalaises, un atelier de restitution s’est déroulé le 24 juin 2022. La Déléguée à l’enseignement du français dans le monde, Rennie Yotova, y a participé aux côtés de l’Ambassadeur de Roumanie au Sénégal, Nicolae Nastase.

Réunies autour d’un projet interculturel au service de la jeunesse francophone, l’Association roumaine des professeurs francophones (ARPF) et l’Association sénégalaise des professeurs de français (ASPF) ont souhaité aller à la rencontre de l’Autre et contribuer à un meilleur vivre-ensemble. Soutenu par l’OIF à travers le dispositif des Centres régionaux francophones pour l’enseignement du français (CREF) et notamment le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO), le projet a mobilisé 50 classes sénégalaises et roumaines du Lycée El Hadj Omar Lamine Badji de Djbock à Ziguinchor et du Collège national Vasile Alecsandri de Bucau en Roumanie.

Plus de 200 élèves ont bénéficié de l’effet multiplicateur de ce projet qui s’est décliné en ateliers de création de contes, grâce au dynamisme des professeurs  Dumitrascu Elena Sofica et Doudou Cissé. Ainsi au cours de l’année scolaire 2021-2022, les élèves, encadrés par leurs enseignants, ont-ils donné libre cours à leur créativité : ils ont collectionné des contes traditionnels de leur pays pour écrire ensemble trois contes de fées illustrés et décorés avec leurs propres dessins et ont produit un livre numérique intitulé : « À l’écoute de l’histoire, ou la boite aux contes ». Jeunes et enseignants ont ainsi pu renforcer leurs compétences en littératie numérique.

Les autorités sénégalaises à travers l’Inspecteur d’Académie de Ziguinchor, Cheikh Faye, et le Proviseur du Lycée El Hadj Omar Lamine Badji de Djbock, Mamadou Saliou Badji, ont exprimé leur soutien et leur pleine satisfaction quant aux résultats d’un projet qui « fait tomber les frontières ».

RWANDA: Lancement de la 2e promotion des enseignant(e)s de et en français

By Actualités, ActualitésNo Comments

Dans le cadre du programme de Mobilité  des enseignantes et enseignants de et en français de l’Organisation internationale de la Francophonie,  le Rwanda accueille le mardi 19 avril, 45 enseignant(e)s de langue française sélectionné(e)s conjointement par l’OIF et le ministère rwandais de l’Education.

Il s’agit de  45 enseignant(e)s issus(e)s de 11 pays différents de l’espace francophone (Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Canada, Côte d’ Ivoire, Liban, Mali, Sénégal, Tchad et Togo). Cette nouvelle promotion vient renforcer le déploiement par l’OIF en 2020 de 23 enseignant(e)s de français dans le pays.

En février 2022, le Ghana avait accueilli à son tour, dans le cadre de ce programme une promotion de 21 enseignant(e)s de langue française issu(e)s de 10 pays différents de l’espace francophone (Andorre, Burundi, Cameroun, République démocratique du Congo, France, République de Moldavie, Rwanda, Serbie, Tchad et Togo).

A leur arrivée, et avant de rejoindre leurs écoles d’affectation, les enseignant(e)s bénéficient d’une série d’ateliers de sensibilisation et de formation sur le contexte éducatif et sociolinguistiques du pays d’affectation ainsi que sur la didactique du français langue étrangère en contexte scolaire. 

Impulsé par la Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Louise Mushikiwabo, le programme de Mobilité des enseignantes et des enseignants de français a été mis en place par l’Organisation internationale de la Francophonie pour répondre aux besoins des pays membres qui souhaitent s’engager dans un plan national pour un enseignement de qualité de et en français.

La stratégie de l’OIF pour ce programme est, dans un premier temps, un appui substantiel et solide en termes de budget et d’expertise au pays bénéficiaire. Dans un deuxième temps, les autorités locales s’approprient progressivement le projet et mettent en place un système national permanent d’enseignement du français et/ou en français qui permettra au pays de former ses enseignants et d’enseigner le français de manière autonome. L’OIF et ses partenaires poursuivront leur rôle d’accompagnement et de soutien en termes d’expertise.Masquer