Skip to main content
Category

Mobilité des enseignants

Lancement de la Mobilité des enseignant(e)s aux Seychelles

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

L’OIF a déployé le 5 février 2024 la première promotion d’enseignantes et d’enseignants de français aux Seychelles. A cette occasion, une cérémonie officielle a été organisée le 5 février 2024 au Théâtre national à Mont Fleuri, en présence du ministre de l’Education, Dr. Justin Valentin.   

Cette initiative fait suite à la demande officielle du Président de la République des Seychelles M. Wavel Ramkalawan, auprès de la Secrétaire générale de la Francophonie, de renforcer la présence de la langue française aux Seychelles, langue officielle dans ce pays, aux côtés du créole et de l’anglais.   

Les Seychelles avaient de même signé le 19 novembre 2022, un plan d’action pour la langue française qui s’inscrit dans le cadre de la Déclaration sur la langue française dans la diversité linguistique de la Francophonie, adoptée en 2022 au XVIIIe Sommet de la Francophonie à Djerba. Dans cette Déclaration, les Etats et gouvernements francophones prennent des engagements fermes en matière de promotion et d’enseignement de cette langue. Le plan d’action signé avait pour objectif notamment le déploiement de la Mobilité des enseignantes et des enseignants de français de l’OIF aux Seychelles.  Afin d’assurer ce déploiement dans les meilleures conditions et délais, plusieurs missions de travail de haut niveau avaient ensuite été dépêchées aux Seychelles par la Secrétaire générale de la Francophonie pour permettre la réalisation de ce projet. 

Pour en savoir plus

Mobilité des enseignant(e)s : premier bilan à l’occasion du déploiement aux Seychelles

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

Le lancement officiel de la Mobilité des enseignant(e)s de et en français aux Seychelles, en ce début du mois de février 2024, est l’occasion de faire un premier bilan depuis sa mise en œuvre au Rwanda et au Ghana à partir de 2020.

Le constat a été dressé depuis plusieurs années : le manque* d’enseignants de et en français qualifiés est un des principaux défis à relever pour assurer d’une part la formation des futurs locuteurs de français, et, d’autre part, consolider chez eux le sentiment d’appartenance à l’espace francophone dans toute sa diversité. En outre, le métier d’enseignant souffre également d’un manque d’attractivité et d’un déficit de valorisation.

C’est pour contribuer à répondre à ces enjeux que la Mobilité des enseignant(e)s de et en français a été lancée, en 2020, à l’initiative de Secrétaire générale de la Francophonie : ce projet vise le renforcement des compétences linguistiques des professeurs, l’amélioration des pratiques d’enseignement et la création d’un environnement francophone visible et impactant à travers les échanges d’expériences et d’expertise entre enseignants et professionnels de l’éducation.

Concrètement, des enseignants de et en français issus de tout l’espace francophone sont recrutés pour intervenir dans les établissements scolaires et/ou de formation du pays d’accueil. Ils ont le statut d’enseignants volontaires (VOIF).

En savoir plus

Appel à candidatures du projet de mobilité aux Seychelles des enseignant.e.s de et en français : Une initiative pour renforcer l’enseignement francophone à l’international

By Actualités, Appels à candidatures, Mobilité des enseignantsNo Comments

Initié en 2020 par la Secrétaire générale de la Francophonie, le projet de Mobilité des enseignantes et des enseignants de français permet de renforcer la qualité de l’enseignement de et en français et de contribuer activement à la création d’un environnement francophone dynamique et innovant.

Ainsi, l’OIF lance un nouvel appel à candidatures. Les candidats sélectionnés intègreront la première promotion des enseignant(e)s volontaires de la Francophonie aux Seychelles, à partir de janvier 2024. La date limite pour candidater a été fixée au 24 septembre 2023 à 23h59, heure de Paris. Pour postuler, vous aurez besoin de joindre impérativement votre Curriculum Vitae, une lettre de motivation ainsi que les copies de vos diplômes. Tous les documents doivent être rédigés en français.

Le français est actuellement langue d’enseignement et d’apprentissage dans 36 pays membres de la Francophonie.

En mobilisant l’expertise et l’engagement des enseignant(e)s volontaires, ce projet vise à répondre aux défis de l’enseignement de la langue française et à contribuer à la création d’un écosystème francophone dynamique et innovant. Les personnes intéressées sont encouragées à soumettre leur candidature avant la date limite afin de saisir cette opportunité unique de faire une différence dans le domaine de l’éducation en français.

Pour plus de détails sur le projet et pour accéder aux informations complètes, veuillez suivre ce lien :

https://www.francophonie.org/mobilite-enseignants-francais-Seychelles-appel-candidatures-2849

Mobilité des professeurs : un poste à pourvoir au Ghana

By Actualités, Appels à candidatures, Mobilité des enseignantsNo Comments

L’OIF publie un avis de recrutement dans le cadre de son programme de Mobilité des enseignantes et enseignants du/en français.

Un poste est à pourvoir à Tamale au Ghana, à compter du 1er février 2023, pour une durée d’une année.

Les candidatures sont à adresser à jusqu’au 30 décembre à 23h59 (heure de Paris) à : contact.mobilite@francophonie.org

Voir l’annonce : https://www.francophonie.org/mobilite-des-professeurs-un-poste-pourvoir-au-ghana-2560

Renforcer les compétences pédagogiques des professeurs francophones déployés au Ghana

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

L’OIF a mis en place, fin septembre 2022, une formation destinée aux enseignant(e)s volontaires de son projet-phare « Mobilité des enseignant(e)s de et en français », ainsi qu’à leurs pairs des Centres régionaux pour l’enseignement du français, des classes bilingues et des « College of Education » (instituts de pédagogie) du Ghana.

Cette formation en ingénierie de la formation avait pour objectif de renforcer les compétences pédagogiques et didactiques des volontaires francophones déployés au Ghana et de leurs pairs ghanéens. Pendant cinq jours, les participants ont pu tester diverses propositions d’activités de classe originales et échanger sur leurs propres expériences.

Pour préparer les démultiplications à venir, les participants ont été amenés à analyser les activités proposées et à réfléchir aux méthodologies utilisées et aux objectifs de formation liés à ces activités. Ils se sont également exercés à la proposition d’un programme cohérent et progressif, en fonction d’un objectif général et d’un contexte déterminés.

Les 42 participants ont reçu un certificat attestant 30 heures de formation continue.

Cette formation était organisée en partenariat avec le Ministère de l’Education du Ghana et en collaboration avec le CAVILAM-Alliance française.

Journée mondiale des enseignants

Le 5 octobre, c’est la journée mondiale des enseignants

A suivre sur les réseaux sociaux : #JourneeMondialedesEnseignants 

et sur le site internet de l’Unesco