Skip to main content
Tag

Francophonie

Appel à candidatures pour un stage au CREFAP

By Appels à candidatures, CREFAP

Le Centre régional francophone d’Asie-Pacifique de l’Organisation internationale de la Francophonie (CREFAP/OIF) lance un appel à candidatures pour le recrutement des stagiaires pour contribuer à la mise en œuvre de sa programmation.

Les candidatures (curriculum vitae et lettre de motivation ainsi que d’autres documents justifiant des compétences et expériences) devront être envoyées par courrier électronique à l’adresse cref@francophonie.org en indiquant la référence du poste :

  • AC/DEAF/CREFAP n°01/2024 pour le poste Assistant(e) de communication
  • AC/DEAF/CREFAP n°02/2024 pour le poste Assistant(e) de projets

La date limite d’envoi des candidatures est le 06 juin 2024.

“En classe avec TV5MONDE” et avec une enseignante volontaire des Seychelles

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

Grâce aux vidéos “En classe”, TV5MONDE et l’Organisation internationale de la Francophonie vous proposent d’entrer dans les classes d’enseignant(e)s de FLE qui utilisent les ressources pédagogiques de TV5MONDE.

En plus des séquences de cours filmées sur le vif, les enseignant(e)s filmé(e)s partagent de nombreux conseils en fonction de leur public et contexte d’enseignement. Il s’agit des vidéos « En classe avec TV5MONDE » !

La vidéo #6 vient de sortir ! Le thème est “Soutenir l’attention des enfants”

Ilhem, aujourd’hui enseignante volontaire aux Seychelles, est filmée en classe avec des élèves de 8 ans, à l’école primaire Habib Thameur en Tunisie. Ses élèves sont en troisième année de primaire. En parallèle de leur apprentissage de l’arabe, langue de scolarisation, ils suivent 8h de cours par semaine pour apprendre à parler, lire et écrire en français.

Elle nous donne ses astuces pour capter l’attention de ses élèves et optimiser leur apprentissage de la langue. Elle utilise la ressource pédagogique « La souris et le chacal » de « Enseigner avec TV5MONDE » pour animer son cours. Nous ne doutons pas qu’elle réutilisera cette ressource avec son public d’élèves seychellois(es), en primaire également !

Un dossier pédagogique d’accompagnement est disponible.

Retrouvez en cliquant ici toutes les vidéos “En classe avec TV5MONDE”

Pour en savoir plus

La Journée internationale de la Francophonie vue par les enseignant(e)s volontaires de l’OIF

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

Les enseignant(e)s volontaires de l’OIF déployé(e)s au Rwanda, au Ghana et aux Seychelles reviennent sur la Journée internationale de la Francophonie ainsi que sur les festivités du mois de la Francophonie.

Au Rwanda :

Célébrer la richesse et la diversité de la langue française, renforcer les liens et les valeurs de solidarité et de paix entre les peuples, sont entre autres les objectifs des activités commémoratives de la Journée Internationale de la Francophonie effectuées par les VOIF du Rwanda en ce mois de mars 2024.

Comme un peu partout dans le monde, au Rwanda, le mois de la Francophonie a connu une célébration rayonnante. C’était l’occasion pour les enseignant.e.s volontaires de l’OIF déployé.e.s dans différents districts du pays pour enseigner et promouvoir la langue française, d’organiser des événements culturels et pédagogiques.

Il s’agit :

  • Des concours : Question pour un(e) francophone
  • Des concours de chants, de danses, de déclamations poétiques et d’épellation
  • Des concours de traduction du Français vers le Kinyarwanda et vice-versa
  • Des rencontres sportives, notamment le volleyball

Que ce soit au GS GAHIMA, École Secondaire AGAPE, Groupe Scolaire Saint ISIDORE MUGINA, Groupe Scolaire URUMURI MBATI, Groupe Scolaire officiel de Butare, École primaire Saint ANDRÉ KABILIZI ou au Groupe Scolaire Saint Jean Munini, les apprenant(e)s en particulier et toute la communauté éducative en général ont profité pleinement de différentes activités pour exposer leur connaissance de la langue française et de la diversité des cultures francophones. Pendant le mois de mars 2024, ils ont par leur créativité et leur engouement fait revivre et replonger les communautés locales des districts concernés dans une ambiance festive et conviviale autour de la langue française.

Dans la continuité de la célébration de la JIF 2024, un projet national commun des VOIF du Rwanda est en cours. En effet, lancé officiellement le 20 mars dans 41 établissements à travers toutes les provinces du Rwanda, l’apothéose de cet évènement est prévue à Kigali le samedi 18 mai 2024 avec la finale nationale des compétitions. Cette cérémonie sera rehaussée par la présence effective de plusieurs éminentes personnalités.

Au Ghana :

Au Ghana, la célébration du mois de la Francophonie a officiellement débuté le 20 mars par la cérémonie du lever de drapeau marquant le lancement du festival de la Francophonie qui va s’étendre jusqu’au 21 avril. Le président de la République NANA ADO, les ambassadeurs francophones au Ghana et autres hautes personnalités étaient présents. Cinq enseignant(e)s volontaires du projet de Mobilité des enseignant(e)s de et en français de l’OIF ont pris part à cet événement et, dans son allocution, le président de la République n’a pas manqué de mettre en lumière l’impact de ce programme sur l’enseignement apprentissage du français au Ghana.

Dans les régions où sont affecté(e)s les VOIF, différentes activités ont jalonné la célébration de la Francophonie, notamment des quiz, projections de film, chants, poèmes et bien d’autres activités ludiques en direction des apprenants.

Au CREF de Bolga, étaient invitées les élèves de Bolgatanga Girls Senior High School (BOGISS) sous l’encadrement de leur professeure de français et une stagiaire. Au programme, il y avait : échanges et quiz sur la Francophonie et chansons en français. À Ho dans la région de Volta, des activités ludiques ont été organisées avec les élèves de Spring Preparatory School et les élèves de basic 1,2,3,4 de Ho Dome RC primary school ont eu droit à un quiz et une dictée en plein air. La ville de Tamale a célébré la semaine de la Francophonie à la base aérienne de Barwah Barracks. Trois cents francophiles et francophones réuni(e)s venant de 7 écoles bilingues-primaires et lycées, des instituts supérieurs (University of Development Studies and College of Education) et des militaires en formation linguistique à la caserne. Trois heures de théâtre, chants, poèmes, sketches et quiz. A Kumasi, le 20 mars 2024, en collaboration avec l’Alliance Française de Kumasi et Campus France, les VOIF ont organisé et participé à la cérémonie de lever des couleurs, au défilé de mode et à l’élection de miss Francophonie 2024. De même, un mini tournoi de football a été organisé au Complexe sportif de KNUST. 8 équipes ont pris part à cette compétition sportive. A Takoradi dans la région de l’Ouest, les élèves membres du club de français “Les Génies” de l’école St. Andrew’s Anglican Complex, Sekondi, ont célébré la Francophonie en participant à la compétition “Je connais la francophonie”. Nous comptons 15 élèves participants du niveau collège (8 filles et 7 garçons). L’événement a aussi été l’occasion de remettre des certificats de participation aux membres du club de français qui ont participé au projet transfrontalier de partenariat avec quatre écoles de Moldavie “Agissons ensemble pour un futur vivable”, au cours de la période d’octobre 2023 à mars 2024.

De même, les membres du club français de TI Ahmadiyya, sous la houlette de leur enseignante de français et en collaboration avec les VOIF, ont eu droit à trois jours de célébration avec au menu : concours de gastronomie francophone, concours de lecture, dictée, chant et débat. Ces 28 filles et 9 garçons ont démontré leur fierté d’être francophones. Le CREF de Takoradi a également reçu la visite de 26 membres (2 garçons et 24 filles) du club français de l’école Prestea Goldfields School accompagné(e)s de leurs deux enseignants. Chansons, poèmes, jeux et projection du court-métrage MACHINI ont meublé cette journée.

À l’École normale de Enchi, nous sommes allés à la découverte de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Ce fut une séquence d’information sur l’OIF que nous avons incluse dans notre séance de cours de FLE du 18 mars 2024 avec les étudiants de la première année. Notons que cette séance a réuni 25 étudiants dont 17 filles. Aussi, un jeu de mots cachés en français a été organisé le 21 mars 2024 avec les étudiants de deuxième année. Le but de cette séance de jeu est de découvrir le vocabulaire du football. 26 étudiants, dont 16 filles, ont participé à ce jeu de mots cachés. À E.P. College of Education, Amedzofe, 78 étudiants ont participé à une séance de théâtre et de danse francophone lors de la Journée d’accueil de nouveaux étudiants.

Toutes ces activités se sont déroulées dans une ambiance bonne enfant et d’autres activités sont en cours de réalisation jusqu’au 20 avril, date de clôture du festival de la Francophonie au Ghana.

Aux Seychelles :

Les écoles primaires des Seychelles ont vécu une semaine d’effervescence et de festivités en l’honneur de la Francophonie, célébrant ainsi la diversité et la richesse de la langue française. Sous le patronage enthousiaste des enseignant(e)s volontaires de la Francophonie, déployé(e)s dans ces écoles avec un soutien indéfectible, les élèves ont été immergés dans un tourbillon d’activités éducatives et culturelles. Dans chaque école, les élèves ont brillé lors de concours de mots, de chants, de danses et de compétitions de lecture. Les enseignant(e)s ont également été mis(es) à contribution, partageant leur passion pour la Francophonie à travers des performances artistiques et des présentations théâtrales.

Des quiz sur la Francophonie, des dégustations de spécialités françaises, des marchés de la Francophonie, et des Olympiades sportives ont ponctué ces festivités, offrant aux élèves une expérience immersive dans la langue et la culture françaises. À travers ces activités variées, les élèves ont pu développer leur compréhension de la diversité linguistique et culturelle de la Francophonie, renforçant ainsi leur attachement à cette communauté mondiale.

La présence et l’engagement des enseignant(e)s volontaires de la Francophonie (VOIF) ont été essentiels pour la réussite de ces festivités, inspirant élèves et enseignant(e)s à embrasser pleinement la Francophonie et à renforcer les liens entre les écoles et la communauté francophone des Seychelles. Cette semaine de célébration a été bien plus qu’une série d’événements festifs. Elle a été une véritable immersion dans la diversité linguistique et culturelle de la Francophonie, créant ainsi des souvenirs inoubliables et des liens durables entre les écoles et la Francophonie mondiale.

En outre, ces festivités ont également renforcé les liens entre les écoles et la communauté francophone des Seychelles, en mettant en lumière le rôle essentiel de la Francophonie dans la construction d’une société inclusive et interconnectée. Les élèves ont ainsi eu l’occasion de découvrir la richesse des cultures francophones à travers des présentations sur les pays membres, des dégustations de spécialités culinaires, et des performances artistiques variées.

Un clin d’œil à l’activité « Chasse au trésor des valeurs du sport » organisée à La Digue. Espérons qu’aucun apprenant n’ait perdu son souffle en poursuivant les trésors cachés ! Clin d’œil également à l’activité « Défilé de mode des pays francophones » organisée à Plaisance. Nous espérons que les mannequins d’un jour n’ont pas oublié de faire preuve d’un peu de « haute couture » en portant leurs chapeaux de bérets avec style ! Pendant la dégustation de fromage et de vin à l’école de La Misère, certains élèves se sont retrouvés dans des débats animés pour déterminer quel fromage correspondait le mieux à leur palais. Qui aurait cru que la dégustation de fromage pourrait devenir un sujet de débat aussi passionné ?

Globalement donc, cette semaine dédiée à la Francophonie a été une véritable réussite, témoignant de l’engagement des écoles primaires des Seychelles en faveur de la promotion de la langue française et de la compréhension interculturelle.

Enfin, un grand bravo et un immense merci à tous les enseignants volontaires de la Francophonie de Pointe Larue, La Misère, Grand Anse Mahé, Anse aux Pins, Takamaka, Anse Boileau, Anse Étoile, Le SITE, Grand Anse Praslin, La Rosière de Belonie, Port Glaud, Baie Sainte-Anne à Praslin, Cascade, Beau Vallon, Bel Ombre, Plaisance, Persévérance, Mont Fleuri, La Digue, Bel-Eau, Glacis, La Retraite, Au Cap, Anse Royale, et Baie Lazare. Leur contribution remarquable a été essentielle pour faire de cette célébration de la langue française, un succès retentissant et rayonnant aux Seychelles. Leur engagement a permis de mettre en lumière la richesse de la Francophonie dans les écoles primaires des Seychelles, offrant ainsi aux élèves une expérience éducative et culturelle inoubliable. Leur travail a surtout renforcé les liens entre les élèves, les enseignant(e)s et la communauté francophone, tout en promouvant la langue française et la diversité culturelle. Avec leur soutien indéfectible, l’esprit de la Francophonie continuera de prospérer dans les salles de classe des Seychelles et au-delà. Bravo à toutes et tous !

Pour en savoir plus

Bulgarie : une semaine sous le signe de la Francophonie

By Actualités, CREFECO, Extra-scolaireNo Comments

Dans le cadre des célébrations liées à la Journée internationale de la Francophonie 2024, la semaine du 18 au 24 mars a été marquée par de nombreux événements avec la participation du Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO). 

Une langue en partage

Le 19 mars, dans le cadre d’une cérémonie officielle et à l’invitation de Marya Gabriel, Vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères de la République de Bulgarie, le documentaire “Une langue en partage a été diffusée en avant première pour les représentants du corps diplomatique et des acteurs de la langue française et de la Francophonie. Réalisé par la Télévision nationale bulgare BNT1 et produit par le Ministère des Affaires étrangères de la République de Bulgarie, le film est dédié à l’adhésion de la Bulgarie à l’Organisation internationale de la Francophonie. Il met l’accent sur les opportunités que cette adhésion offre pour le développement réussi et les perspectives de la jeunesse, fondées sur l’éducation.

Grand Quiz de la Francophonie

Jeudi 21 mars, neuf équipes se sont affrontées dans le Grand Quiz de la Francophonie organisé par l’Institut français de Bulgarie en partenariat avec l’Ambassade du Maroc en Bulgarie et le CREFECO. 27 élèves de différents établissements ont répondu à une série de questions sur la Francophonie et les pays francophones selon différentes thématiques (arts et culture, histoire, expressions francophones, gastronomie, politique, ou sports). Sous la responsabilité du jury composé de Zakia El Midaoui, Ambassadrice du Maroc et Présidente du Groupe des ambassadeurs francophones de Bulgarie, Jérôme Kelle, Conseiller politique à l’Ambassade de France en Bulgarie et Emmanuel Samson, Responsable du CREFECO, c’est l’équipe du Lycée Lyudmil Stoyanov de Blagoevgrad qui a remporté le quiz et est reparti avec des prix offerts par l’OIF.

Atelier de costumes traditionnels

Le dimanche 24 en matinée a eu lieu un atelier de confection de costumes traditionnels où les participant(e)s étaient invité(e)s à reconstituer le design vestimentaire de différents pays francophones (Bulgarie, France, Maroc, Sénégal, Suisse et Vietnam). Cet atelier a été organisé à l’Institut français de Bulgarie par l’Association des Professeurs de et en français de Bulgarie (APFB) avec le soutien du CREFECO.

Spectacle de clôture “La Francophonie nous unit”

Afin de clôturer cette semaine dédiée à la Francophonie, le CREFECO a invité à Sofia l’artiste et musico-thérapeute Acacia (République démocratique du Congo) pour animer trois jours d’ateliers de chants et percussions avec des lycéens et étudiants francophones du 22 au 24 mars. Lors d’une soirée co-organisée avec l’APFB et l’Etablissement spécialisé de la Francophonie pour l’administration et le management (ESFAM), danses bulgares, défilé de costumes traditionnels de pays francophones et concert de chants et percussions ont réuni plus de cinquante invités sous le slogan “La Francophonie nous unit”.

Bilan des stages des étudiant(e)s francophones au sein des associations de professeurs de français des pays de la région.

By Actualités, CREFECO, Extra-scolaireNo Comments

Dans le cadre du projet de partenariat régional pour l’employabilité des étudiants francophones, le Bureau régional de l’Agence universitaire de la Francophonie en Europe centrale et orientale et le  CREFECO,  ont offert l’opportunité à huit jeunes de réaliser un stage au sein d’une association de professeurs de français. Aussi, pour cette deuxième édition, l’expérience a été menée dans 8 pays : l’Albanie, l’Arménie, la Bulgarie, la Géorgie, le Kosovo, la République de Moldavie, la Roumanie et la Serbie. 

Le 14 mars dernier s’est tenu un webinaire regroupant les président(e)s des associations de professeurs de français, le responsable du CREFECO et les représentant(e)s de l’AUF. Lors de cet événement, la parole a été donnée à celles et ceux qui ont fait de ce projet une réussite ! 

Ainsi, Kirstin, Alexandra, Megi, Nana, Altina, Nina, Brayana ont pu témoigner de leur expérience : “enrichissant, utile, productif” tels sont les mots utilisés par chacune d’elles. Toutes ont souligné que l’expérience humaine avait été un véritable moteur à leur implication dans les associations. Elles ont découvert un métier, mais aussi rencontré une famille : celle de la francophonie. A leur tour président et présidentes ont tenu à remercier l’énergie de chacune d’elles pour le montage de projets, l’animation d’ateliers dans les établissements scolaires, la communication, etc. Toutes et tous sont extrêmement satisfait(e)s et envisagent de devenir professeur de français à la fin de leurs études. 

Revoir le Live sur Facebook : https://fb.watch/r2AxZ1WBqs/


Témoignages des étudiants-stagiaires bénéficiaires 2023-2024 :

Les enseignant(e)s volontaires étaient les invité(e)s de RwandaTV

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

A l’occasion du lancement du mois de la Francophonie, la chaîne RwandaTV a réalisé un reportage sur le projet de Mobilité de l’Organisation internationale de la Francophonie au Rwanda, diffusé lundi 4 mars 2024 : « Rwanda-OIF : coopération dans l’éducation ».

Dans ce reportage, deux enseignant(e)s volontaires en poste depuis avril 2022 prennent la parole et témoignent de leur intégration et de leur mission dans les établissements scolaires rwandais. Didier est affecté à Kigali et Alix-Manuella dans l’Est du pays.

Tous deux témoignent tout d’abord de la beauté, de la propreté et de la sécurité du pays et de sa capitale, qu’ils ont remarquées dès leur arrivée.

Après les défis que représentaient leur prise de poste et l’adaptation à un nouveau contexte scolaire, ils indiquent qu’ils ont appris à travailler avec les apprenant(e)s et à collaborer avec les collègues enseignant(e)s. Le français faisait encore peur dans les écoles et les apprenant(e)s se montraient très timides.

La situation a désormais changé après presque deux ans de mission : les apprenant(e)s osent et essayent de parler français, ils n’hésitent plus à communiquer avec les enseignants volontaires. Didier et Alix-Manuella évoquent aussi la grande motivation des apprenant(e)s face aux techniques d’apprentissage innovantes mises en place.

Pour en savoir plus

Les enseignant(e)s volontaires ont été bien accueilli(e)s aux Seychelles

By Actualités, Mobilité des enseignantsNo Comments

L’OIF a déployé le 5 février 2024 la première promotion d’enseignantes et d’enseignants volontaires aux Seychelles. A partir du 12 février 2024, ces 25 enseignant(e)s ont pris leur poste dans leurs établissements d’affectation.

Les 14 femmes et 11 hommes qui composent la première promotion aux Seychelles ont intégré leurs établissements : 24 travailleront dans les écoles primaires de Mahé, Praslin et la Digue tandis qu’un enseignant travaillera au sein de l’institut seychellois de formation des maîtres (SITE). Ils effectueront tout d’abord une période d’observation de 2 à 3 semaines. Toutes et tous ont été chaleureusement accueilli(e)s par le corps enseignant, les équipes administratives et les élèves !

Découvrez quelques photos de leur première semaine en classe !

Pour en savoir plus

CoSé 2023 au sujet de plurilinguisme et interculturel

By Actualités, CREFAPNo Comments

Du 09 au 13 décembre 2023, à Singapour, l’Organisation internationale de la Francophonie à travers le Centre régional francophone pour l’Asie-Pacifique (CREFAP) et l’Association des professeurs de français de Singapour (APFS) ont coorganisé le Ve Congrès de la Commission Asie-Pacifique de la Fédération internationale des professeurs de français et le XVIIIe Séminaire régional de recherche francophone (CoSé 2023).  Cet évènement, à la fois culturel et scientifique, a accueilli plus de 300 enseignants-chercheurs venant majoritairement de la région mais aussi des quatre coins du monde. En effet, 40 nationalités y étaient représentées pendant quatre journées de travail placées sous le thème « Plurilinguisme et interculturel : les défis de l’enseignement de la langue française au 21e siècle ». Ce CoSé était particulièrement riche en contenus avec 94 sessions d’échanges en présentiel sous forme de table ronde, d’atelier et de présentation des travaux de recherche, auxquels s’ajoutent 32 interventions à distance et 20 conférences animées par des professeurs-experts réputés au niveau mondial et des invités venant des institutions francophones, des centres de formation linguistique et des maisons d’édition de France, Québec et Belgique. 

Monsieur Edgar DOERIG, Représentant régional de l’OIF pour l’Asie et le Pacifique, est intervenu à l’ouverture du CoSé dans la soirée du 9 décembre à l’Alliance française de Singapour. Dans son allocution il a confirmé l’importance accordée par l’OIF à l’enseignement du et en français de qualité, ainsi qu’à la communauté d’enseignants de français qui « effectuent un travail formidable, celui de transmettre cette belle langue lisse, fluide, élégante et esthétique à des générations et de les accompagner à construire l’avenir ; un avenir riche en diversité, en opportunités y compris économiques, en partage dans tous les domaines ». Il a également invité les enseignants à consulter la Déclaration sur la langue française dans la diversité linguistique de la Francophonie, adoptée lors du Sommet de Djerba, le 20 novembre 2022 et sollicité la contribution active des enseignants dans l’identification des besoins, des attentes et des aspirations de la jeunesse francophone.

Du 10 au 13 décembre, la délégation de l’OIF a contribué activement à plusieurs instances du CoSé, notamment pendant la journée stratégique, qui rassemblait les représentants des associations de professeurs de français, des institutions et partenaires œuvrant dans le secteur de l’enseignement du français dans la région. Elle a également animé le stand de l’OIF pour valoriser le dispositif CREF, ainsi que les activités menées par le CREFAP et la nouvelle plateforme Parlonsfrancais.francophonie.org dédiée à la communauté d’enseignants et d’apprenants de français. Ainsi, Madame Rennie YOTOVA, Déléguée à l’enseignement du français dans le monde et Monsieur Emmanuel SAMSON, Responsable du CREFECO, étaient invités à présenter cette plateforme lors des semi-plénières du 11 et 12 décembre. Les quatre nouveaux établissements inscrits sur la plateforme suite aux sessions de présentation ont reçu des petits souvenirs aux couleurs de l’OIF. 

A la clôture du CoSé, Madame Cynthia EID, Présidente de la Fédération internationale des professeurs de français a remercié chaleureusement la contribution des partenaires et sponsors, spécialement l’OIF, l’Association internationale des études québécoises, les Ambassades de Belgique et du Québec à Singapour… Elle a également salué les efforts de l’APFS et du CREFAP pour mener ensemble la première édition de cet évènement conjoint sous les drapeaux de la FIPF et de l’OIF, en réitérant le souhait de faire perdurer cette collaboration dans le cadre des prochains rendez-vous régionaux et mondiaux pour les enseignants de français, à compter de 2024. 

Formation continue des enseignants de français LV2 au Laos

By Actualités, CREFAPNo Comments

Dans le cadre de l’appui au renforcement du système éducatif laotien, le CREFAP/OIF et l’Ambassade de France au Laos apportent leur soutien au Ministère de l’Éducation et des Sports du Laos (MESL) en matière d’expertise éducative. Du 31 juillet au 4 août, une formation s’est tenue au Lycée de Vientiane visant le perfectionnement linguistique et méthodologique des enseignants de français LV2.

Elle a accueilli 51 professeurs du dispositif LV2 venant de 8 villes du nord du Laos. L’équipe de trois formateurs M. Maxence ROBIN (ETI), Mme Thidathip Soukhathammavong (UNL) et M. Khamxao SIYALATH (UNL) ont animé 5 jours de formation permettant aux enseignants de mieux maîtriser des compétences linguistiques et la pratique de classe. Les participants étaient impliqués aux différentes activités en lien avec l’acquisition des expressions orale et écrite chez les apprenants notamment via des activités ludiques, jeux de rôles, etc.

Par ailleurs, le stage était l’occasion pour les enseignants de se retrouver, travailler en groupe, s’échanger leurs expériences et partager de bon moments ensemble. Suite au retour positif des participants, le calendrier du MESL prévoit en été 2024 la reconduite de cette formation pour les enseignants LV2 des autres provinces du pays. 

École d’Été Francophone 2023

By Actualités, CREFAPNo Comments

Depuis 2011, le Centre régional francophone d’Asie-Pacifique de l’Organisation internationale de la Francophonie appuie le renforcement de compétences des enseignants de français à travers d’une formation régionale intitulée “École d’été francophone”. Cette année, la formation s’est tenue du 11 au 14 juillet, dans l’enceinte de l’Institut d’échanges culturelles avec la France (IDECAF) à Ho Chi Minh Ville et portait sur le développement des stratégies d’apprentissage des langues étrangères, notamment la langue française dans le contexte d’enseignement plurilingue.

Elle a accueilli 64 participants venant du Cambodge, du Laos, de la Thaïlande et du Vietnam dont majoritairement des enseignants au secondaire. Deux formatrices Adeline GAUDEL – Fondatrice de Learning Vibes et LE Thi Phuong Uyen – Université de Pédagogie de Ho Chi Minh Ville ont animé 4 jours de formation axées sur des échanges et des mises en situation, permettant aux participants de mieux maîtriser les stratégies d’acquisition de compétences en langue étrangère, la pédagogie de projet et l’exploitation des ressources numériques innovantes. 

Lors de son intervention à la clôture du stage, Mme TRAN Thi Mai Yen – Responsable du CREFAP, a  sollicité les enseignants à démultiplier les acquis pendant la formation auprès des collègues et à les appliquer de façon créative, selon le contexte d’enseignement de chaque pays. Ainsi, les formatrices s’engagent à les accompagner après la formation pour la mise en pratique et la réflexion approfondie sur les concepts abordés. 


Le stage s’est terminé par une sortie amicale à la plage de Vung Tau, à deux heures de route de Ho Chi Minh Ville.

Un reportage sur l’évènement est disponible sur Youtube.

Bilan du projet d’appui à la formation professionnelle dans les pays d’Asie du Sud-Est

By CREFAPNo Comments

Dans le contexte où les pays s’investissent dans la formation professionnelle afin de former des ressources humaines compétitives sur le marché de travail international, l’Association pour la Promotion de l’Education et de la Formation à l’Etranger (APEFE) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont collaboré avec quatre Ministères en charge de la Formation Professionnelle et Technique au Cambodge, au Laos et au Vietnam dans le cadre du programme de partenariat REG-100 pour améliorer l’adéquation entre formation et emploi dans ces pays. Les objectifs du programme étaient l’orientation de la formation professionnelle vers la méthode de l’approche par compétences (APC), le perfectionnement de la capacité de gestion et d’évaluation des programmes de formation professionnelle, l’expérimentation et l’évaluation des programmes de formation selon l’APC chez les écoles pilotes ainsi que la pérennisation et la démultiplication du modèle de formation professionnelle selon l’APC.

Entre 2011 et 2016, le programme a apporté des changements stratégiques dans le système de formation professionnelle, notamment à travers l’expérimentation des programmes de formation selon l’APC. Pour l’ensemble de trois pays, 656 enseignants et cadres éducatifs étaient formés à l’ingénierie de formation selon l’APC. Par la suite, certains programmes de formation ont été élaborés et implantés pour les métiers: Technicien en froid commercial et climatisation au Cambodge, Mécanicien agricole au Laos, Mécanique automobile et Management du supermarché au Vietnam. Pendant les années scolaires 2012-2016, on comptait 3209 étudiants inscrits à ces programmes de formation.

À la fin de 2016, les objectifs du programme REG-100 ont été atteints. On constate que dans les pays concernés, la qualité de la formation professionnelle était renforcée à travers des nouvelles compétences acquises par les enseignants et les cadres éducatifs. Les impacts positifs au niveau macro étaient observés surtout dans l’élaboration des politiques éducatives et de gestion de la formation professionnelle. De plus, la coopération entre les trois pays et avec d’autres pays francophones a été mise en valeur.

En effet, le programme REG-100 a apporté des changements à plusieurs niveaux dans le système de l’éducation en général et dans la formation professionnelle en particulier. Il répond au besoin de rénovation de la formation professionnelle, notamment pour les biens livrables en ingénierie de formation, et pour la consolidation des compétences des enseignants et des cadres éducatifs à différents niveaux. Malgré la limite du temps et du budget alloué, le programme a apporté ses fruits pour contribuer de manière considérable aux changements cognitifs et au renforcement de la qualité des ressources humaines en réponse au besoin du marché du travail.

A partir de 2017, dans l’objectif de renforcer davantage l’appropriation de l’APC au Vietnam et appuyer sa démultiplication au niveau national, l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF/OIF) via le Centre Régional Francophone d’Asie-Pacifique de l’OIF  a maintenu son appui à la formation des enseignants et l’élaboration des référentiels selon l’APC pour des métiers de pointe du secteur de l’industrie, de la santé et du commerce.  Dans le courant de 2017 à 2022, on comptait 2172 tours de participation aux activités de formation, séminaires, et ateliers d’élaboration des ressources pédagogiques et des référentiels… Avec le soutien des établissements de la FPT, les référentiels selon l’APC étaient élaborés et expérimentés pour les 13 métiers, à savoir : Réparateur d’ordinateur, Vétérinaire, Pharmacien, Technicien en mécanique – électronique, Technicien en électrique – électronique, Technicien en électricité industrielle, Mécanicien, Designer graphique, Technicien en froid et climatisation, Technicien en informatique, Technicien en contrôle et automatisation, Agent du service juridique, Agent de banque-finance. Ces activités ont valorisé les atouts de l’ingénierie francophone dans le domaine de la formation professionnelle qui contribue activement à l’amélioration des compétences et l’insertion professionnelle des jeunes.

Un reportage sur le bilan du projet d’appui à la formation professionnelle dans les pays membres de l’OIF en Asie depuis 2011 est disponible sur Youtube.

Fête de la Francophonie 2023 dans le Delta du Mékong (Vietnam)

By Actualités, CREFAP

Les 11 et 12 mars s’est tenue au parc Luu Huu Phuoc (Can Tho-Vietnam) la 23e édition de la Fête de la Francophonie dans le Delta du Mékong.

Pilotée par l’Université de Can Tho, en collaboration avec l’Union des associations d’amitié et soutenue par le Comité populaire de la ville et des partenaires francophones, cette manifestation a accueilli plus de 700 participants dont les représentants du Comité populaire de Can Tho, des Services de l’Education des provinces (SEF), des Unions d’association d’amitiés, des enseignants, élèves et parents d’élèves venant d’une dizaine de provinces du Mékong.

Dans le cadre de ces journées festives, beaucoup d’activités étaient organisées pour les élèves francophones, notamment le concours des stands d’exposition, quiz de la langue française et de la culture francophone, spectacles, tombola, remise des bourses d’excellence… A part ces activités, un séminaire sur l’Enseignement du français dans le Delta du Mékong – enjeux et défis a eu lieu, regroupant plus de cinquante enseignants et cadres éducatifs. Les enseignants de français ont également participé à un atelier de formation portant sur Des techniques pour débloquer des apprenants débutants à l’oral.

Cette rencontre prouve une fois de plus la dynamique régionale maintenue par les autorités locales, les responsables des SEF et les enseignants de français ; une dynamique soutenue et renforcée par des familles et des parents d’élèves francophiles.

Dans son intervention, la Responsable du CREFAP a insisté sur l’élément essentiel qui rassemble la communauté francophone. Ce n’est pas seulement la langue française mais toutes les valeurs que défendent la Francophonie.

Concours d’éloquence “Promouvoir le Français et les cultures francophones”

By Actualités, CREFAP

À l’occasion du 20 mars, le Département de Français de l’Université de Pédagogie de Ho Chi Minh Ville a organisé le concours d’éloquence ayant pour thème “Promouvoir le français et les cultures francophones”. Il est ouvert aux apprenants de français à Ho Chi Minh ville et des provinces aux alentours. Le concours s’est déroulé en deux étapes : la sélection de vidéos produits par les candidats et la finale, où les finalistes étaient invités à s’exprimer sur la thématique en question. 

Le comité d’organisation a reçu 130 vidéos venant d’élèves et étudiants de plusieurs établissements scolaires et universitaires notamment le lycée d’élite Le Hong Phong, lycée Ngo Quyen, Université Van Lang, Université de Pédagogie de HCMV, etc… Vingt candidat-e-s étaient sélectionné-e-s pour la finale qui s’est tenue le 16 avril 2023 à l’auditorium de l’Université de Pédagogie de HCMV. Le premier prix était attribué à Vũ Cát Tường Linh – Lycée d’élite Le Hong Phong. 

Le concours a bénéficié de l’appui des partenaires francophones à savoir le CREFAP/OIF, Image Travel & Events et l’IDECAF.

Présente à la finale, la Responsable du CREFAP a insisté sur l’importance du français dans l’éducation, la formation et la recherche.  Elle a félicité le succès du concours et sa contribution à la richesse linguistique, la diversité des cultures et des expressions culturelles dans l’espace francophone.

Fête de la Francophonie 2023 au Laos

By Actualités, CREFAP

Dans le cadre des célébrations du mois de la Francophonie 2023, la Cellule Bilingue du Ministère de l’Education et de la Formation du Laos a mis en place une série d’activités en partenariat avec le CREFAP, l’Ambassade de France ainsi que l’AUF afin de motiver les élèves et les enseignants des classes bilingues au Laos et de faire rayonner la Francophonie à travers le pays.

Plusieurs activités étaient organisées au sein des établissements scolaires pour les élèves francophones à tout niveau (primaire, collège et lycée), notamment le spectacle de marionnette à l’Institut français de Vientiane et à l’école primaire de Luangprabang, concours de chant francophone et ateliers d’initiation au dessin 2D avec démonstration de mise en forme 3D à l’AUF. 

La matinée du 3 mars, 74 élèves du primaire de l’école Nahaidio et Sokpaluang étaient invités à l’Institut français de Vientiane pour assister au spectacle de marionnette “Le grand méchant renard” animé par une professionnelle venant de France.

Le 6 mars, 2 spectacles de marionnette “Le grand méchant renard” et “Myrmidon” étaient présentés à l’école primaire de Luang Prabang pour les 300 élèves francophones. 

Le concours de chant francophone était ouvert à tous les élèves des classes bilingues du pays. Les lauréats de chaque catégorie se sont rendu-e-s respectivement à la fête de la Francophonie de leur établissement pour la remise des prix. 

Fruit de la coopération entre les partenaires francophones, ces actions ont contribué à motiver les élèves dans l’apprentissage et la pratique de la langue française et à donner l’occasion aux enseignants et élèves de toutes les provinces de se retrouver autour d’une série d’évènements culturels et festifs.